Maurice : les premiers bénéficiaires du vaccin anti-covid s'interrogent

coronavirus
Vaccin AstraZeneca illustration janvier 2021
©Capture d'écran Futura-Science

L'île Maurice va vacciner les fronts liner (personnel hospitalier, forces de l'ordre, secouristes). L'Inde a offert 100 000 doses du vaccin AstraZeneca à l'île sœur. Les premiers bénéficiaires sont en première ligne. Plusieurs bénéficiaires s'inquiètent des possibles effets secondaires. 

50 000 Mauriciens qui travaillent dans les hôpitaux, les maisons de retraites, les services de secours ou de sécurité vont être les premiers à bénéficier du vaccin AstraZeneca. Les premières doses offertes par l'inde sont arrivées en fin de semaine dernière. Au total, 100 000 sont offertes par le puissant voisin. Sachant qu'il faut deux doses par personne traitée, 50 000 Mauriciens peuvent, pour l'instant, être vaccinés, CQFD. 

Cependant, les premiers concernés ne sont pas tous ravis écrit Défimédia. Ils sont nombreux à redouter les effets secondaires immédiats et regrettent le manque de lisibilité sur l'avenir. 

Le pire n'est pas certain, loin de là, cependant la prudence et la réticence peuvent s'entendre.

L'Inde offre des millions de doses

 

L'île Maurice n'est pas l'unique pays à bénéficier du vaccin fabriqué en Inde. Courrier International précise que les Seychelles, le Sri Lanka, l'Afghanistan, le Bhoutan, le Bangladesh et le Népal font partis des bénéficières de ces dons. Ce sont des millions de doses qui se sont envolées vers les pays voisins et amis en fin de semaine dernière. 

Seul le Pakistan ne fait pas parti de cette liste qui s'inscrit dans la stratégie baptisée : “Neighbourhood First” de l’Inde, qui consiste à entretenir de bonnes relations diplomatiques avec les voisins immédiats. 

Ces dons s'inscrivent également dans le bras de fer que se livrent les deux géants asiatiques. Pour l'instant, l'Inde a une longueur d'avance sur la Chine qui a promis de lancer un vaste programme de dons de vaccins à destination des pays les plus pauvres de la planète. 

 

 

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live