Maurice : manifestation contre la hausse des prix

consommation
Manifestation contre la hausse des prix 21 avril 2022
Des manifestations ont éclaté, ce mercredi 20 avril 2022, à l'île Maurice. Les habitants de Camp-Levieux dénoncent la hausse des carburants, du gaz, des produits de première nécessité et des médicaments ©Capture d'écran L'Express de Maurice
Les hausses successives du gaz et du carburant sont à l'origine des manifestations qui ont éclaté, mercredi, à l'île Maurice. À Camp Levieux, les manifestants avaient installé des barrages. La police a procédé à plusieurs arrestations, mais la tension reste vive.

Il est 15h, ce mercredi 20 avril 2022, des jeunes mauriciens décident de se regrouper dans la rue pour protester contre la hausse incessante des prix. Mardi, la bouteille de gaz, hier, l'essence et le gasoil, la semaine dernière, les produits de premières nécessités et les médicaments, les familles ne peuvent plus faire face.

Les forces de l'ordre ont tenté de disperser la foule et ont procédé à plusieurs arrestations, mais la tension n'est pas retombée. Loin de là ! Les remises en liberté, les amendes et les menaces n'ont eu aucun effet. L'atmosphère est lourd dans la rue, comme le démontre ces vidéos de L'Express de Maurice.

La rue s'enflamme à la nuit tombée

En fin d'après-midi, les manifestants ont pris possession des rues à Camp-Levieux en annonçant : "Nous ne bougerons pas de là tant qu’on n’annoncera pas une baisse de prix".

Quand les policiers ont été déployés face à eux, ils ont installé des barrages et enflammé des pneus.

Cette poussée de fièvre risque de s'étendre à d'autres quartiers. De nombreuses familles ne parviennent plus à joindre les deux bouts. 

 

Les prix dépendent des marchés internationaux 

Le ministère de l'Industrie, du Commerce et du Travail est sur la sellette. Les interventions sont limitées. Des discussions ont été lancées avec les importateurs et les détaillants, mais la marge de manœuvre est très réduite explique le secrétaire permanent, Jaganathan Rangan, en charge de la formation des prix : "Nous ne pouvons plus acheter l’essence à Rs 74 le litre pour la vendre à Rs 61 et acheter le diesel à Rs 70 le litre et le vendre à Rs 45. La marge de manœuvre n’est pas illimitée encore plus dans la situation internationale actuelle. Nous regardons secteur par secteur et en temps et lieu, il y aura des annonces," précise Défimédia.

Hausse des prix généralisée à Maurice 21 avril 2022
La hausse des prix touche tous les produits. Les familles ne parviennent plus à joindre les deux bouts. Le gouvernement va tenter d'intervenir ©Capture d'écran Défimédia