Maurice : un navire de commerce s'échoue sur la barrière de corail

océan indien
Wakashio échoué à Maurice 26 juillet 2020
©Capture d'écran MBC
Samedi 25 juillet 2020, vers 21h, le Wakashio cargo battant pavillon panaméen, s'est échoué sur la barrière de corail au niveau de la pointe d'Esny. Une petite voie d'eau a été signalée par le capitaine, mais elle ne présente pas de risque pour le navire. Les vingt marins sont sains et saufs.
Il est 19h30 quand les gardes-côtes de l'île Maurice reçoivent les premiers appels de détresse du Wakashio. Le cargo battant pavillon panaméen arrive de Chine. Il transporte 3 900 tonnes l'huile. Cet accident de mer, très rare, ne présente pas de risque de pollution, pour l'instant. Une petite voie d'eau a été signalée par le capitaine du navire, mais selon ses mécaniciens, le risque de naufrage est exclus. 

Les vingt hommes qui se trouvaient à bord au moment de l'incident sont sains et saufs. 
Par précaution, les sauveteurs mauriciens ont installé dès dimanche, un premier barrage antipollution, écrit la MBC. Cette structure, ne fait pas encore le tour du bateau de charge. D'autres éléments vont être installés dans la journée.
Bateau échoué sur la barrière de corail à l'île Maurice
©Capture d'écran MBC
 

L'équipage est toujours à bord du navire


Le ministre de l'Environnement de l'île sœur a constaté de visu l'échouage. Il s'est voulu rassurant. Il a précisé que l'Etat était en contact avec l'armateur et l'assureur afin de déterminer la procédure à mettre en œuvre pour enlever le cagot de cette posture délicate, tout en préservant la barrière de corail de la pointe d'Esny indique Defimédia
L'équipage est, pour l'instant, toujours à bord du bâtiment. Si, il devait être évacué, il serait contraint d'être confiné le temps d'une "quatorzaine", une contrainte difficilement compatible avec l'urgence de la situation.
Carte de l'île Maurice juillet 2020
©Capture d'écran Google Map
 

Un nouveau train de houle attendu en fin de semaine

 
Le Wakashio doit être extrait de la barrière le plus vite possible. Reste à espérer que cette opération va intervenir avant l'arrivée d'un nouveau train de houle. Un front froid est annoncé pour la fin de cette semaine à La Réunion. Celui-ci concernera la côte Sud-Est de l'île sœur en début de semaine prochaine. Si les déferlantes sont aussi importantes que lors des pécédents fronts de ce mois de juillet 2020, la situation va se compliquer. 

Les gardes-côtes ont signalé qu'il est interdit de plonger à proximité du cargo. Les navires sont priés de rester à 1 km du navire et ne peuvent l'accoster.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live