Maurice : quatre tests positifs, mardi, soit 146 cas liés à cette seconde vague

coronavirus
Covid-19 positif
©L'Express de Maurice

Maurice vit des heures difficiles. L'épidémie, l'annonce quotidienne du nombre de "cas" (4, mercredi), le total (146 tests positifs) et le confinement allongent les jours et les nuits. Les Mauriciens, souhaitant quitter l'île sœur, se bousculent sur les lignes de réservation d'Air Mauritius.

Dans une semaine, les autorités mauriciennes statueront sur la levée du confinement. Cette mesure doit prendre fin, le 25 mars 2021, si la seconde vague s'amortit. Mardi soir, le ministre de la Santé, Kailesh Jagutpal, a annoncé que quatre patients sont positifs à la Covid-19. Nos voisins comptent désormais, 146 nouveaux patients. La majorité a été placée en quarantaine, afin d'éviter tout contact. 

Cette seconde vague a des conséquences sur l'organisation globale de la société. Mardi, la ministre de la Sécurité sociale, Fazila Jeewa-Daureeawoo, a tenu à rassurer les citoyens qui n'auraient pas encore perçu leur pension. Des disfonctionnements inhérents à la situation sont inévitables. Pour mettre fin au désagrément, les prestataires, qui n'auraient pas reçu les sommes dues le 20 mars, doivent téléphoner au 172 ou au 199, précise IonNews.

Les plantations pillées

Culture de l'arouille île Maurice
Un champ d'arouille de l'île Maurice. Cette racine permet de confectionner des beignets ©Capture d'écran L'Express de Maurice (Illustration)

La misère se répand avec la pandémie de Covid. Les quartiers déshérités sont les premiers touchés. Le confinement interdit aux travailleurs de l'ombre de gagner la "petite monnaie" qui leur permet de survivre. Pas de petits boulots sur les marchés, à l'arrière des magasins, dans les jardins et les champs... Ce constat est valable à l'île Maurice comme dans le monde. 

Les agriculteurs mauriciens sont confinés. Ils ne peuvent pas arpenter leur culture. Lundi, plusieurs d'entre eux, victimes de vols, ont porté plainte. Défimédia nous apprend que les champs de Pascal-Road, Brisée-Verdière et Saint-Pierre ont été pillés. 125 kgs d'arouille ont disparu ici, des centaines de kilos de brèdes chouchou là-bas et 80 livres de cresson ailleurs. 

La police a ouvert une enquête, mais comme très souvent, ces dossiers qui concernent "seulement des vols de légumes" passent au second plan. L'ensemble du personnel est, déjà, mobilisé pour contrôler la circulation et faire respecter le confinement.

Les candidats au départ sont légion

Air Mauritius reprise des vols le 1 septembre 2020
©Capture d'écran Le Mauricien (Illustration)

Le standard d'air Mauritius, à Port-Louis, est submergé d'appels de candidats au départ. Beaucoup sont venus rendre visite à leur famille. Ils ont profité de l'ouverture des frontières aux personnes , originaires de l'île sœur, vivant à l'étranger. Avant le confinement, aucune restriction était mise en place concernant les départs de l'île Maurice vers des destinations internationales. 

Aujourd'hui, c'est nettement plus compliqué. Entre les pays qui se sont confinés, la situation à l'île Maurice qui invite à la plus grande prudence, Air Mauritius a suspendu tous ses vols. Pour les candidats au départ, la seule solution serait de prendre place dans un avion cargo. La suspension totale des rotations aériennes a été officialisée mardi soir.

Cette annonce inquiète également les touristes qui avaient accepté de passer quelques jours en quarantaine avant de profiter de leurs vacances. Non seulement, ils doivent payer leur confinement , mais ils perdents leurs réservations. Certains ne savent plus où se rendre et demandent de l'aide "pour remédier à cette situation", comme l'écrit Le Mauricien.