Maurice : seuls les boosters Pfizer et Moderna reconnus en France

coronavirus
Laboratoire tests Covid île Maurice 25 janvier 2022
©Capture d'écran Indian Ocean News
Les Mauriciens, qui souhaitent obtenir un Pass vaccinal pour se rendre en France, doivent opter pour un booster Pfizer ou Moderna. L'ambassade de France précise cette exigence sur son site : "la dose de rappel doit être administrée un mois seulement après la monodose pour le vaccin".

Les Mauriciens qui souhaitent se rendre en France, dans les prochaines semaines et obtenir un Pass vaccinal, doivent effectuer un booster Moderna ou Pfizer. Les agences de voyage de l'île sœur ont reçu les dernières recommandations de l'ambassade de France. Manifestement, le Johnson & Johnson n'est plus retenu dans la liste des produits efficaces contre la Covid. 

L'Express de Maurice a noté les précisions radiophonique du Dr Philip Lam, membre du comité national de vaccination, concernant la future stratégie vaccinale de nos voisins : "seuls les vaccins Moderna et Pfizer seront proposés pour la vaccination. La raison ? Près de 200 000 doses de Moderna sont attendues et seront administrées comme dose de rappel pour ceux âgés de 18 à 39 ans. Selon le laboratoire américain, Moderna comme dose de rappel est efficace contre le variant Omicron".

74 tests positifs en 24 heures

 

Après deux années de restrictions sanitaires et de vaccination, la lutte contre la Covid passe toujours par des dépistages massifs. À Maurice, comme ailleurs, les vagues sont plus ou moins importantes et "dangereuses" en fonction des variants. En début de soirée, ce mardi 25 janvier 2022, les laboratoires enregistraient 74 tests positifs. Cinq patients ont été admis à l'hôpital ENT, qui dispose d'un service spécifique pour la prise en charges des personnes développant des formes graves ou préoccupantes de la maladie. 

35 personnes ont été traitées dans les hôpitaux régionaux où des soins plus légers sont administrés. En général, ces malades peuvent regagner leurs domiciles où ils sont contraints de rester le temps de la "quarantaine". 

Pour mémoire, écrit IonNews 969 779 personnes ont reçu une dose, 929 049 deux doses et 317 293 trois doses.