Maurice : un manifestant blessé par balle

manifestation
Ile Maurice un père de famille blessé par balle lors des manifs avril 2022
Un père de famille est hospitalisé dans un état préoccupant. Il a été blessé par balle, lors des manifestations qui ont eu lieu à Résidence-Barkly, dans la nuit de vendredi à samedi ©Capture d'écran Radio-One
Un père de famille est hospitalisé dans un état préoccupant. L'homme a été blessé par balle, dans la nuit de vendredi à samedi lors des affrontements entre manifestants et policiers. Selon les médecins, il ne pourra pas être opéré à l'île Maurice.

Un père de famille est hospitalisé, depuis 72 heures, dans un état critique. Selon Radio-One.mu, il aurait été touché par un tir à balle réelle, lors des affrontements entre les manifestants et les policiers dans le quartier Résidence-Barkly, à Beau-Bassin Rose-Hill, dans la nuit du vendredi 22 au samedi 23 avril 2022. La victime a été admise à l'hôpital Victoria de Candos en soins intensifs. 

Les chirurgiens mauriciens ont expliqué qu'ils ne pouvaient pas intervenir. Le père de famille va être transféré dans un hôpital étranger, l'intervention s'annonce délicate. La famille n'a pas les moyens de payer les frais que cela implique. Elle demande l'aide de l'Etat. 

Des voix s'élèvent également pour faire toute la lumière sur les responsabilités dans ce drame et de découvrir qui est l'auteur du tir. 

 

Une situation explosive

La semaine dernière a été très tendue sur l'île Maurice. Le paradis touristique s'est transformé en brasier, après les annonces successives de la hausse des prix du gaz et du carburant.

Dans l'après-midi du mercredi, 21 avril 2022, et en début de soirée des affrontements éclataient à Camp-Levieux. Jeudi, de nouvelles manifestations, pacifiques, soulignaient le mécontentement des citoyens, comme l'écrit L'Express de Maurice

Vendredi soir, les escarmouches se sont étendu à de nombreux quartiers de l'île sœur. Barrages et bataille rangée se sont propagés comme une traînée de poudre. Les forces de l'ordre ont répondu aux jets de pierres par des tirs de grenades lacrymogènes et peut-être par des tirs à balle réelle. 

Les manifestations ont cessé, mais la tension est vive. De nouveaux incidents peuvent éclater à tous moments.