Maurice : un ministre, un ancien commissaire et le capitaine du Wakashio au tribunal

politique
Les trois prévenus devant le tribunal de Port Louis
Le ministre du Commerce de Maurice, l'ancien commissaire et le capitaine du Wakashio ©Capture d'écran L'Express de Maurice, Le Mauricien et Radio One

Le ministre du commerce de l'île Maurice reviendra devant le tribunal de Port-Louis le 29 janvier 2021. L'ancien commissaire est convoqué le 8 février. Le capitaine du Wakashio est fixé sur son sort. Sa demande de remise en liberté a été rejetée, il est retourné en prison.

Une fois encore et malgré la pluie, mardi 12 janvier 2021, la foule de manifestants était regroupée devant le palais de justice de Port-Louis où comparaissait Yogida Sawmynaden. Des "partisans" du ministre du Commerce étaient également présents. Une vingtaine de gros bras occupaient le terrain de manière ostensiblement agressive. Il a d'ailleurs fallu séparer les pro et les anti-Swamynaden comme l'écrit L'Express de Maurice.


Le prévenu n'est pas un nouvel élu, il a été successivement ministre de la Jeunesse et des Sports, puis des Technologies. Il se présente face aux électeurs depuis des années et dispose de nervis prêt à en découdre lors des campagnes électorales. Cependant, mardi, ces derniers ont commis l'erreur d'insulter et menacer une journaliste de Défimedia. Un dérapage qui va laisser des traces. 

Il n'est pas certain que cette fine équipe revienne devant le tribunal, vendredi 29 janvier 2021, jour de la prochaine convocation de leur leader.

Le commissaire revient à la barre de 8 février


L'ancien commissaire de police et des prisons de l'île Maurice, Mario Nobin devait être jugé, ce mardi, pour avoir aidé un trafiquant de drogue à obtenir un passeport. Une affaire qui avait éclaté avec l'arrestation à Sainte-Rose, en 2018, de Mike Brasse. Il chargeait 42 kg d'héroïne achetée à Madagascar et "confiée" à une amie à La Réunion, suite à une panne de bateau quelques mois plus tôt. Il était rentré à Maurice en avion et revenu par la mer.

En 2020, les investigations des inspecteurs de l'île sœur avait abouti à s'interroger sur le rôle de Mario Nobin, ancien commissaire de police devenu, commissaire des prisons . Le 29 décembre 2020, l'homme avait été arrêté et avait dû s'acquitter d'une caution importante pour retrouver l'air libre. Depuis, il attend d'être jugé. Mardi, ses avocats ont contesté le motif de mise en accusation et ont exigé la relaxe de leur client. Les juges se prononceront le 8 février 2021, date d'un éventuel procès précise Le Mauricien.

Le capitaine du Wakashio reste en prison

 

Sans surprise, la justice a été plus prompte à se prononcer quant à la demande de remise en liberté de Sunil Kumar Nandeshwar, ex-capitaine du Wakashio, vraquier qui s'est échoué sur le récif corallien dans le secteur de la Pointe d'Esny, le 25 juillet 2020. La magistrate mauricienne qui instruit ce dossier s'est opposée la remise en liberté sous caution du prévenu, estimant que le risque le voir profiter de cet élargissement pour prendre la fuite est trop important. 

L'ancien capitaine a retrouvé sa cellule en fin de matinée, il comparaîtra à nouveau devant la justice dans une semaine précise Radio-One

Les Outre-mer en continu
Accéder au live