Maurice : une flambée des prix inévitable

océan indien
Manifestation contre la vie cher
Manifestation contre la vie cher, lundi à Port-Louis, les citoyens s'inquiètent de la flambée des prix ©Capture d'écran Le Mauricien
Les prix des denrées alimentaires s'envolent à Maurice, comme ailleurs. La crise Covid et la guerre en Ukraine sont à l'origine d'une inflation de l'ensemble des énergies et donc des importations. Une augmentation qui inquiète l'île sœur.

Les prix, s'ils ne sont pas contraints, fluctuent en fonction de l'offre et de la demande. À l'île Maurice, les citoyens voient les montants sur les étiquettes grimper, mais les salaires ne suivent pas.

Les économistes mauriciens estiment que la crise alimentaire pourrait impacter les cours de 8  à 20%, écrit Défimédia

Linion Pep Morisien a manifesté, ce lundi 28 mars 2022, contre la vie chère. Mes manifestants voulaient dénoncer par cette marche symbolique : "La mauvaise gestion du gouvernement", a expliqué l'un des participants au journal Le Mauricien.

Les effets de la crise ukrainienne attendus dans 3 mois

"Le danger n’est pas imminent. S’il ne l’est pas dans le court terme, il le sera dans le moyen, voire le long terme. Il est question de deux gros pays qui ne peuvent plus produire. Donc, il y aura moins de commodités", fait ressortir Suren Surat, CEO de SKC Surat.

Pourtant, les consommateurs mauriciens voient déjà leur pouvoir d'achat diminuer. Si les intempéries justifient la hausse des prix des fruits et légumes comme le prouve IonNews, ils s'interrogent sur la flambée des tarifs dans les magasins. Ils constatent également une pénurie de certains produits. 

Les manifestants, comme les spécialistes estiment que cette gestion dépend des politiques.