Maurice : le Wakashio doit être remorqué rapidement

accidents
Kitesurfeur à proximité du Wakashio 27 juillet 2020
©Christelle Besson Cervello
Le Wakashio, cargo transportant 3 800 tonnes d'huile et 200 tonnes de fuel pour alimenter ses moteurs, est échoué depuis samedi soir sur la barrière de corail au niveau de la pointe d'Esny. Une opération de remorquage s'impose. La Réunion pourrait venir en aide àl'île Maurice pour cette opération. 
La pollution est évitée, pour le moment, mais la menace se précise. Lundi, les gardes-côtes de l'île Maurice ont repéré des traces d'huile dans le lagon. Contacté, le capitaine du Wakashio a confirmé qu'une petite voie d'eau a été détectée par ses mécaniciens. De l'eau de mer est entrée et un compartiment qui renferme une petite quantité de sa cargaison d'huile s'écoule dans la salle des moteurs précise Défimédia.

Rien de dramatique, pour l'instant, mais il devient urgent d'extraire le navire de sa gangue de corail avant l'arrivée d'un nouveau front froid. Un train de houle est prévu en fin de semaine à La Réunion et, donc, en début de semaine prochaine sur la côte Sud-Est de l'île sœur. 
 

Des bouées antipollutions supplémentaires


Les autorités ont installé des bouées supplémentaires dans le lagon pour limiter les dégâts d'une possible pollution. Le ministre de l'Environnement, Kavy Ramano, a expliqué sur place à la MBC : "Des contacts sont en cours pour organiser le remorquage. Cette opération ne devrait pas tarder. Le propriétaire du Wakashio, l'assureur, mais également les "fisheries" voisines du lieu de l'accident et l'Etat sont en liaison constante".

La priorité est, désormais, la préservation du parc marin. Le cargo doit être remorqué avant que les dégâts s'étendent. La Réunion pourrait apporter son aide révèle Le Mauricien. C'est une question prioritaire. Une évaluation du corail au niveau de l'échouage doit être effectuée pour savoir quel a été l'impact de cette fortune de mer sur la barrière de corail. 
 

Un kitesurfeur accidenté à proximité du cargo


Cet échouage attire tous les regards. Lundi, un kitesurfeur a bravé l'interdiction de se rapprocher du bateau. L'homme,agé de 57 ans, n'était pas le seul à être à l'eau, ce matin là, mais il est le seul à avoir perdu le contrôle de sa voile. Il a lourdement chuté dans le lagon. À cet endroit, les coraux affleurent. 

Le kitesurfeur souffrait de quelques plaies et de quatre côtes fracturées. Il avait énormément de mal à respirer, quand il a été pris en charge pas les secours. Il a été admis à la clinique voisine, nous apprend L'Express de Maurice. En sortant de là, il sera invité par les forces de l'ordre à s'expliquer sur ses motivations à enfreindre l'interdiction de naviguer à moins d'un kilomètre du cargo. 

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live