réunion
info locale

Un Mauricien déclaré mort à Madagascar se bat pour être reconnu vivant

Madagascar
Rais Khan Mohidinkhan mai 2019 décédé en juin 2014
©Capture décran mopays.com
Rais Khan Mohidinkhan, 39 ans, est bel et bien vivant. Il vient de déposer une plainte contre l'état-civil de l'île sœur pour que l'on retire, enfin, de sa fiche d'identité la mention "décédé à l'étranger le 22 juin 2014". Les autorités mauriciennes se prononceront le 16 mai prochain. 
Le mort est bien vivant et souhaite que cet état de fait soit enfin reconnu par les service de l'état civil de l'île Maurice. Rais Khan Mohidinkhan, 39 ans, est officiellement mort à Madagascar le 22 juin 2014. Malgré la distance et l'archaïsme administratif qui règne parfois au fin fond de la brousse malgache, l'information est arrivée à l'île Maurice.  
Un certificat médical, signé par le docteur Serge Ranarison officiant au centre hospitalier d'Anjozorobe, confirme la triste nouvelle. Le tampon officiel du professionnel recouvre parfaitement sa signature et la date du 22 juin 2014.
 

L'affaire sera étudiée par la justice le 16 mai 2019


Pendant sa vie sur la Grande île, cette fausse information n'a jamais dérangé Rais Khan Mohidinkhan. En revanche, depuis un an et son retour dans son pays, le Port-Louisien, âgé de 39 ans, passe sa "vie" à expliquer qu'il est toujours bel et bien vivant. Une situation abracadabrantesque qu'il souhaite voir prendre fin.
Pour y parvenir, il a porté plainte contre l'état civil. Le 16 mai 2019, le juge se prononcera sur le retrait de la mention "décédé le 24 juin 2014".
 

Des zones d'ombre


Reste une question en suspend, écrit mopays.com, pourquoi Rais Khan Mohidinkhan n'a pas réagi dès 2014 ? Il n'a pas souhaité répondre à cette question essentielle sur les conseils de ses avocats précise le site. Il n'est pas impossible que cette disparition officielle lui ait permis de naviguer dans des eaux troubles. Sans précisions, toutes les supputations sont possibles. 
 
Publicité