réunion
info locale

Médiathèque Cimendef : Ericka Bareigts et Huguelle Bello condamnées en appel

justice
Ericka Bareigts et Huguette Bello
©Réunion La 1ère
La cour d'appel a condamné, ce lundi 10 février 2020, Huguette Bello et Ericka Bareigts à payer au Conseil Régional de La Réunion une somme de 5000 € à titre de dommages et intérêts. Une condamnation suite à leur entrée mouvementée dans la Médiathèque Cimendef en 2018. 
Huguette Bello et Ericka Bareigts ont également été condamnées à payer une somme de 1000 € chacune sur le fondement de l’article 475-1 du code de procédure pénale.
Pour rappel, les deux députées avaient été citées à comparaître devant le tribunal correctionnel de Saint-Denis pour répondre des faits de "violation de domicile par chargé de mission de service public", suite à leur visite mouvementée de la médiathèque Cimendef, en mars 2018. En effet, les élues avaient forcé le passage pour pouvoir entrer dans le bâtiment, accompagnées du collectif Cimendef afin de demander que le bâtiment de Saint-Paul reste une médiathèque à dimension régionale. Le bâtiment, vendu à la Région par la municipalité de Joseph Sinimalé, est destiné à accueillir désormais le conservatoire de musique et de danse.

La Région avait alors porté plainte contre les deux parlementaires. Entendues en septembre 2018, elles avaient été relaxées en première instance par le tribunal correctionnel de Champ-Fleuri. La Pyramide Inversée a ainsi fait appel sur "les dispositions civiles" et obtenu gain de cause.