réunion
info locale

Neuf enfants de jihadistes, dont des petits-neveux et petites-nièces des frères Clain, ont atterri en France

terrorisme
Une patrouille de sécurité escorte deux femmes soupçonnées d'être membres de l'Etat islamique, dans le camp al-Hol au nord de la Syrie, le 23 juillet 2019. (illustration)
Une patrouille de sécurité escorte deux femmes soupçonnées d'être membres de l'Etat islamique, dans le camp al-Hol au nord de la Syrie, le 23 juillet 2019. (illustration) ©DELIL SOULEIMAN / AFP
Ils sont arrivés, avec les mères, ce mardi matin à l’aéroport Roissy Charles-de-Gaulle, selon les révélations de France Inter. Les enfants ont été confiés à l'aide sociale à l'enfance.
Neuf enfants de jihadistes, âgés de 3 à 13 ans, ont atterri en France, mardi 24 septembre au matin à l’aéroport Roissy Charles-de-Gaulle, avec leurs mères respectives, a appris France Inter. Les deux femmes jihadistes ont été placées en garde à vue. Cinq des neuf enfants sont des petits-neveux et petites-nièces de Fabien et Jean-Michel Clain, les médiatiques jihadistes originaires de La Réunion qui avaient enregistré la revendication des attentats du 13 novembre 2015. Les enfants ont tous été placés auprès de l’Aide sociale à l’enfance.

Parmi les deux femmes jihadistes arrêtées, on trouve Jennifer Clain, la nièce de Fabien et Jean-Michel Clain, tous les deux déclarés morts après une frappe de la coalition en février dernier. Jennifer Clain fuyait la Syrie avec ses cinq enfants quand elle a été arrêtée en juillet dernier à la frontière turco-syrienne. Son mari, Kévin Gonot, venait alors d'être condamné à mort en Irak pour avoir rejoint les rangs de Daech.

Retrouvez ici l’article de France Info
 
Publicité