Nouvel allégement des mesures anti-Covid, 60% des discothèques resteront pourtant fermées

coronavirus
Discothèque Réunion
Une vingtaine de discothèques ont dû fermer leurs portes durant la crise sanitaire à La Réunion. © D.R.
Ce vendredi 18 mars, les discothèques sont autorisées à rouvrir au public après deux années de fermeture. Pourtant, 60% d’entre elles garderont portes closes, la faute au protocole sanitaire encore jugé trop lourd.

Nouvelle étape du calendrier de desserrement progressif des mesures de freinage. Le 8 mars dernier, le préfet de La Réunion annonçait la réouverture des discothèques et la reprise des concerts debout ce vendredi 18 mars. Sans limitation de jauge, ils sont cependant soumis à l’obligation du pass vaccinal et du port du masque. La consommation debout y reste interdite.

Un protocole sanitaire encore lourd, qui ne freinent certains gérants de boîtes de nuit. Ainsi, près de 60% des discothèques de l’île ne devraient pas rouvrir ce vendredi soir. L’obligation du port du masque est pour les gérants une mesure ingérable.    

Le port du masque reste obligatoire

Ils ne souhaitent pas ouvrir puisque des contrôles des forces de l’ordre sont prévus dans leurs établissements tout au long du week-end, et cela même plusieurs fois par soirée. En cas de manquement, des sanctions seront appliquées.

Des manquements qui ne sont pas " foncièrement du fait des gérants de discothèques ", estime Christine Rémy, vice-présidente de la branche "Nuit" de l’UMIH-Réunion. " Pour le port du masque, nous avons besoin de la collaboration de nos clients ", ce qui n’est pas toujours réalisable selon elle.  

Certains gérants ne souhaitent pas être sanctionné par une fermeture administrative, après déjà deux années de fermeture du à la crise sanitaire. Ils préfèrent donc attendre le week-end prochain pour ouvrir au public.    

26 mars : fin du masque dans les lieux où le pass est exigé

A compter du samedi 26 mars, l’obligation du port du masque devrait être levée, en intérieur comme en extérieur, dans les établissements soumis au pass vaccinal, selon les annonces du préfet de La Réunion.  

La consommation debout dans les bars, cafés et restaurants, les moments de convivialité dans les entreprises et l’activité de danse dans les salles de réception pourraient également reprendre.  

Certains chef d'établissement décident de ne pas rouvrir pour le moment. Regardez le reportage de Réunion La 1ère :

Dès ce soir, les boîtes de nuit sont autorisées à ouvrir. Malgré une ambiance plutôt « bal masqué » pour le moment : Reportage

D’ici là, le port du masque reste obligatoire en intérieur dans l’ensemble des lieux recevant du public, soumis ou non au pass vaccinal, ainsi que dans les transports publics. Il le reste également dans les écoles, collèges et lycées.  

La consommation de boissons alcoolisées reste strictement interdite sur la voie publique. La consommation de nourriture et de boissons se fait toujours à table dans les établissements recevant du public. Les activités de danse récréatives sont toujours interdites, tout comme les activités de prestation à domicile de traiteur, location de chapiteaux, tentes et barnums aux particuliers, d’animateur de soirée à domicile et de transport de matériel de sonorisation.

Emmanuelle Balafré, directrice de la Villa Club, avait néanmoins hâte de cette réouverture :

C'est complet ce soir !

Levé du pass vaccinal envisagé pour la 1ère quinzaine d’avril

La levée du pass vaccinal et du port du masque dans tous les établissements recevant du public, même ceux non-soumis au pass, pourrait entrer en vigueur au cours de la première quinzaine d’avril, sous réserve de la poursuite de l’amélioration de la situation sanitaire.  

Un pass sanitaire, vaccin ou test, serait tout même toujours demandé pour entrer dans les EHPAD et établissements de santé.