réunion
info locale

Nouvelle Route du Littoral: le chantier redémarre demain

travaux publics
NRL chantier nouvelle route du littoral 281119
©Réunion la 1ère
Après plusieurs mois d’arrêt, le chantier de la nouvelle route du littoral reprend ce lundi 27 janvier 2020. Un protocole d’accord a été signé alors qu’une menace de grève des transporteurs planait sur les négociations.
 
En début de semaine, les transporteurs ont été reçus par le président de Région. Les professionnels menaçaient une nouvelle fois de descendre dans la rue s'ils n'avaient pas de garantie sur la continuité du chantier. En octobre dernier, les transporteurs avaient déjà tapé du poing sur la table. Ils avaient alors obtenu un ordre de mission de 50 000 mètres cubes. « Une bouffée d’air frais pour les transporteurs » indique Jean-Gaël Rivière, président de la FNTR.

Mais alors que la trêve du BTP battait son plein, c’est une nouvelle inquiétude qui se profilait à l’aube de la nouvelle année. La possibilité d’une résiliation du marché faute d’approvisionnement en roches massives. Le chantier de la MT5.2, partie digue, était ainsi à l’arrêt depuis plusieurs mois. Un chantier qui tourne au ralenti, au même rythme que l’activité économique des transporteurs qui ont été contraints selon le Président de la FNTR de « licencier des salariés ».
 

Un nouvel ultimatum qui mène à des solutions


Après une nouvelle menace de blocage, les transporteurs ont finalement obtenu gain de cause lors d’une réunion marathon mercredi soir en présence des patrons du groupement SBTPC/GTOI/Vinci, du Président de Région et du Préfet. Les membres de la direction des entreprises attributaires du marché de la digue ont également fait le déplacement depuis la métropole pour l’occasion. Tous en sont ressortis satisfaits. 
 
Finalement, le marché de la digue ne sera pas résilié. Un protocole d’accord a été signé permettant au chantier de reprendre dès lundi aux premières lueurs de l’aube.
La feuille de route des transporteurs a été actée vendredi lors d’une nouvelle rencontre à la Pyramide Inversée cette fois. L’ordre de service émanant de la collectivité leur assure le transport de 50 000 mètres cubes de roches massives soit 100 000 tonnes sur deux mois.

Jean-Gaël Rivière, Président de la FNTR, interrogé par Loic Gazar: 
©reunion

Un ordre de service qui garantit surtout que la Nouvelle Route du Littoral sera bel et bien terminée assure Jean-Gaël Rivière. Le protocole annonce que la portion digue de près de 2 kilomètres toujours en attente (MT5.2) va se poursuivre. Un marché relancé pour 3 ans avec huit millions de tonnes de roches massives au total. La Région devrait mettre 100 millions d’euros de rallonge budgétaire pour couvrir les pénalités de retard et pour reprendre les travaux rapidement sur un chantier qui accuse d’ores et déjà 1 an de retard.

Le reportage de Delphine Poudroux et Daniel Fontaine :
©reunion