Nouvelle Route du Littoral, vie chère, Batsirai : les annonces du ministre de l’Outre-mer au deuxième jour de sa visite à La Réunion.

gouvernement
Sébastien Lecornu en visite dans le sud
Deuxième jour de visite pour Sébastien Lecornu à La Réunion ©Imaz Press
La deuxième journée de visite à La Réunion de Sébastien Lecornu a été largement consacrée à l’économie. Le ministre des Outre-mer a évoqué le financement de la poursuite en tout viaduc du chantier de la NRL avec la présidente de Région et la question de la vie chère avec les acteurs du fret maritime

 

Que faut-il retenir de la deuxieme journée de visite du ministre des Outre-mer dans le département ? On fait la synthèse.

NRL : la solution tout viaduc sera en partie financée par l’Etat

 

L’Etat est favorable à la solution tout viaduc pour achever la NRL. C’est qui ressort de l’échange entre Huguette Bello et le ministre des Outre-Mer. Un courrier signé de la main du chef du gouvernement a été remis à la présidente du conseil régional. Il délivre un mandat au préfet pour déterminer le coût de la poursuite du chantier afin de pouvoir chiffrer l’aide financière de l’Etat. Le détail en cliquant ici.

Revoir cet extrait du journal télévisé de Réunion La 1ère :

Sébastien Lecornu, invité du Journal : NRL

 

Vie chère : limiter les prix en maîtrisant le coût du fret

Préoccupation partagée par des centaines de milliers de foyers réunionnais, la reconquête du pouvoir d’achat a été au cœur d’un déjeuner de travail réunissant le ministre et les acteurs de l’import-distribution. Ils ont signé une charte de bonne conduite, elle vise à gérer les stocks et les approvisionnements
des compagnies maritimes aux distributeurs en passant par les importateurs.
Comment cela se traduit-il ? La réponse ici.

 

Sébastien Lecornu, invité du Journal : le pouvoir d'achat

Batsirai : l’état de catastrophe naturelle pour 20 communes

 

Invité de notre journal télévisé, le ministre est aussi revenu sur la question des indemnisations suite au passage du cyclone Batisirai. Pour rappel,  l’état de catastrophe naturelle a été déclaré dans 20 communes. Concernant les quatre villes restantes, Sébastien Lecornu s’est montré rassurant. Il a expliqué que les cultivateurs pourraient bénéficier du régime de calamité agricole.

Visite de Sébastien Lecornu : Batsiraï, catastrophe naturelle pour 20 communes

Quel avenir pour la filière canne ?

Les acteurs de la filière canne demandent à l'Etat de leur accorder 35 millions d'euros supplémentaires pour assurer "la survie de la filière".

"L'Etat ne va pas abandonner les planteurs", a répondu Sébastien Lecornu mais il faudra s'assurer au préalable que "l'argent va réellement aux planteurs" et que "l'on soit capable de traduire un avenir pour cette filière", a-t-il défendu.

Sébastien Lecornu invité du Journal : filière canne

 

Un dernier jour de visite entre emploi et sécurité

 

Le ministre des Outre-mer termine ce mardi 15 février sa visite dans le département. Une troisième journée placée sous les signes de l’emploi et de la sécurité.

A 9h00, Sébastien Lecornu est attendu à Saint-Denis pour la présentation de l'école du numérique et des médias, qui sera suivi d’une table ronde sur l'emploi.

A 11h00  il assistera à l’inauguration du commissariat de Saint-André.

Dernière séquence de ce déplacement ministériel le quartier de la Chaumière à Saint-Denis  en fin d’après-midi.

Il s’agira d’y faire le bilan du groupe de partenariat opérationnel et mise en place d'un plan de sauvegarde du quartier.