Batsirai : Sébastien Lecornu annonce 20 communes en catastrophe naturelle, et accélère le dispositif de calamités agricoles

gouvernement
Le ministre des Outre-mer, Sébastien Lecornu, en visite à La Réunion
Le ministre des Outre-mer, Sébastien Lecornu, en visite à La Réunion. ©Imaz Press
A peine arrivé à La Réunion ce dimanche 13 février, le ministre des Outre-mer, Sébastien Lecornu, a rencontré des sinistrés de Batsirai, au Tampon. Il annonce 20 communes placées en catastrophe naturelle, et accélère le dispositif de calamités agricoles.

En début d'après-midi, ce dimanche 13 février, le ministre des Outre-mer a pris l'hélicoptère pour survoler La Réunion et constater les dégâts provoqués par le cyclone Batsirai qui a approché nos côtes, le 3 février dernier.

Pour son premier jour de visite, Sébastien Lecornu est allé à la rencontre des sinistrés du cyclone au Tampon. Très attendu par les agriculteurs, le ministre a précisé les actions menées par l'Etat, pour leur venir en aide, depuis le passage du cyclone.

"Nous laisserons personne de côté", a-t-il martelé.

Regardez le reportage de Réunion La 1ère :

Catastrophe naturelle : S Lecornu confirme les 20 communes concernés

 20 communes en catastrophe naturelle

"Nous avons placé 20 communes en état de catastrophe naturelle pour fortes pluies, a annoncé le ministre des Outre-mer, au Tampon. Ce sont donc 20 et non 19 communes, comme annoncé dans un premier temps, qui sont placées en état de catastrophe naturelle.

"Les assureurs peuvent démarrer les procédures d'indemnisations pour les collectivités et les particuliers", ajoute le ministre. Il précise : "des crédits seront également débloqués par mon ministère pour les personnes qui n'étaient pas assurées".

Le ministre devrait aussi s'entretenir avec le Conseil Départemental pour mettre en place une solidarité vis-à-vis de ces personnes non assurées.

Sébastien Lecornu rencontre les agriculteurs sinistrés par Batsirai.
Sébastien Lecornu rencontre les agriculteurs sinistrés par Batsirai. ©Sophie Person

Sauf Bras-Panon, St-André, Ste-Marie, Ste-Suzanne

Quatre communes ne sont donc pas placé en état de catastrophe naturelle pour les fortes pluies". "Il s'agit de Bras-Panon, Santé André, Sainte-Marie et Sainte-Suzanne", a précisé le préfet de La Réunion, Jacques Billant, aux côtés du ministre.

"Pour les agriculteurs qui ne sont pas dans les communes placées en catastrophe naturelle, nous allons prendre, début mars, les dispositifs de calamités agricoles. La procédure est longue, mais nous allons la comprimer, avec le préfet, pour commencer les indemnisations jusqu'en juin, juillet et septembre pour les agriculteurs qui mettraient plus de temps à remplir leur dossier", annonce Sébastien Lecornu.

Des contrôles de prix sur les marchés et les grandes surfaces

Il veut aussi que des "contrôles soient menés sur les marchés forains et dans la grande distribution pour éviter que les prix n'augmentent plus que de raison".

47 millions d'euros de pertes

Des plants de tomates décimés, des champs inondés, des poulets morts de soif, des bœufs noyés par des crues de cours d'eau : le cyclone a fait d'immenses dégâts chez les agriculteurs et éleveurs à La Réunion.

Selon la Chambre d'Agriculture de La Réunion, les pertes sont estimées à 47 millions d'euros suite au passage de Batsirai. La Chambre d'Agriculture a demandé au ministre de "remettre en place des dispositifs d'aides existant durant la crise Covid, tels que les PGE, Prêts Garantis par l'Etat". Elle demande aussi d'accélérer les délais de traitement des dossiers d'indemnisations des agriculteurs.

Producteur de bananes des hauts de Ste Marie pour éviter le cyclone Batsirai
©Précilla Ethève

Et les planteurs de cannes ?

Très attendu également par les planteurs de cannes, le ministre des Outre-mer n'a pas prévu de les rencontrer dans son programme officiel. "L'après Batsirai, l'agriculture, la vie chère sont des priorités, mais la canne l'est aussi et je me tiens prêt à travailler sur ce dosser", a-t-il toutefois ajouté.

La suite du programme

Lundi 14 février  

9h30 : Visite du Régiment du Service Militaire Adapté de La Réunion et échange avec les stagiaires, au RSMA- Saint-Pierre

10h30 : Visite de l'Entreprise Bourbon Bois Habitat qui a réalisé un investissement global de 3M€, avec un accompagnement de l'Etat de 0,8M€ dans le cadre du Plan de Relance pour la construction d'une usine de production de structures bois et de charpentes industrielles.

12h00 : Déjeuner de travail sur le pouvoir d'achat avec les acteurs de la distribution, de l'importation et du fret maritime

17h00 : Commémoration de la Victoire et de la Paix, au monument aux morts, à Saint-Denis. Remise de décorations : à Jacques Billant, préfet de La Réunion (insigne du commandeur de l'Ordre National du Mérite) ; aux policiers (ordre National du Mérite), à léquipe de sauveteurs intervenue sur le Tresta Star, aux militaires de la Gendarmerie Nationale et fonctionnaires de la Police Nationale (médailles d'honneur pour acte de courage et de dévouement).  

Mardi 15 février  

9h00 : Présentation de l'école du numérique et des médias à Saint-Denis.

11h00 : Inauguration du commissariat de Saint-André 16h45 : Bilan du groupe de partenariat opérationnel et mise en place d'un plan de sauvegarde du quartier de la Chaumière.