NRL : L’Etat favorable à la solution tout viaduc

travaux publics
Sébastien Lecornu , le ministre des Outre-mer et Huguette Bello, présidente du conseil régional
Sébastien Lecornu , le ministre des Outre-mer et Huguette Bello, présidente du conseil régional ©D.G
Les congratulations étaient de rigueur au sortir de la réunion de travail entre Huguette Bello, et Sébastien Lecornu ce lundi 14 février. La présidente de Région a reçu du ministre des Outre-mer l’assurance d’un accompagnement de l’Etat pour financer la poursuite du chantier en tout viaduc.

La promesse « d’un grand partenariat entre l’Etat et le Conseil Régional »
Le ton employé par la présidente de Région est élogieux, car  le représentant du gouvernement n’est pas venu les mains vides.
Sébastien Lecornu a remis à Huguette Bello une lettre, signée du premier ministre. Ce courrier donne mandat au préfet pour chiffrer le coût réel de la poursuite du chantier en tout viaduc. Des calculs qui seront faits rapidement promet le ministre des Outre-Mer puisqu’il s'engage à trouver un accord avant la période de réserve électorale. Soit le 19 mars prochain.

Pas de montant dévoilé, mais l’assurance de l’engagement de l’Etat.

 

 Sébastien Lecornu a précisé  que compte tenu qu’une solution technique a été arrêté  par la présidente de région, « il est du devoir de l’Etat d’accompagner le conseil régional dans la poursuite du chantier »

Dans quelle mesure ?  Le ministre s’est montré prudent, aucune somme n’est envisagée à ce stade, même s’il est entendu que l’enveloppe sera considérable compte tenu de l’ampleur des travaux.

Pour Sébastien Lecornu, l’impératif était de rappeler l’engagement de l’Etat

« Il en va de notre honneur collectif que de terminer cette route, qui devient, source d’agacement et de souffrance, il ne faut plus perdre de temps »

 

Sébastien Lecornu

 

 Encore 2km500 de route à construire

 

C'est la section qui relie la Grande Chaloupe à La Possession qui fait défaut à l'achevement du chantier, et qui inquiète les transporteurs . En premier lieu , cette portion était censée être réalisée en digue, mais les problèmes d'approvisionnement en roches massives ont empechés jusqu'à présent toute poursuite des travaux.

Le viaduc de la nouvelle route du Littoral
Le viaduc de la nouvelle route du Littoral ©Henri Claude Elma