publicité

NRL : une rallonge de 33 millions d’euros pour le viaduc

Combien va réellement coûter la NRL ? Les élus de la région ont voté ce mardi une rallonge de 33 millions d’euros pour le viaduc. Mais la facture pourrait encore lourdement grimper. 19 réclamations ont été déposées par le groupement Vinci-Bouygues devant le tribunal administratif.

© JBA / Région Réunion
© JBA / Région Réunion
  • Lise Hourdel avec Johanne Adamadorassy
  • Publié le , mis à jour le
C’est peut-être la route la plus chère du monde. Estimée à 1,2 milliards d’euros à l’origine, la Nouvelle Route du Littoral a déjà coûté plus d’1,9 milliards d’euros, et la facture pourrait encore grimper.
 
© JBA / Région Réunion
© JBA / Région Réunion
 

Une rallonge de 33 millions d’euros

Ce mardi matin, les élus de la Région Réunion ont voté en commission permanente une rallonge budgétaire de 33 millions d’euros pour le viaduc. La somme sera ainsi prélevée sur l’enveloppe de 250 millions d’euros provisionnée en 2017 pour les risques et aléas.
 

" Il  s'agit principalement  ici de prendre en compte à partir des prix unitaires du marché les augmentations de quantités de fournitures  (acier, béton ...) et modifications techniques nécessaires  à la réalisation du chantier ", annonce ce mardi soir la Région Réunion par communiqué.


Avant le vote, un rapport d’information leur a été remis aux élus afin de détailler les surcoûts du chantier de ces 5 400 mètres de viaduc entre La Grande Chaloupe et Saint-Denis. Mais le document fait également état de procédures, en cours, qui pourrait bien alourdir considérablement la facture.
 
© Région Réunion
© Région Réunion
 

378 millions d’euros réclamés

Des réclamations, déposées par le groupement Vinci – Bouygues devant le tribunal administratif, sont donc mentionnées dans ce rapport d’information. 19 réclamations, formulées en novembre et décembre 2018, pour un montant total de 378 millions d’euros. La somme s’ajouterait alors au montant initial du viaduc annoncé le 6 novembre 2013, soit 659 millions d’euros hors taxes.

Pour l’heure ces sommes concernent la partie du viaduc de la Nouvelle Route du Littoral, reste encore 2,7 km de digue à construire. Rappelons que la question de l’approvisionnement en roches du chantier reste un sujet épineux pour la Région Réunion.  
 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play