Obésité : la chirurgie robotique se déploie à La Réunion

obésité
obésité chirurgie robotique robot médical Da Vinci
©Réunion la 1ère
4 Réunionnais sur 10 sont atteints d’obésité. Certains d’entre eux ont recours à un traitement chirurgical. A La Réunion, un robot médical permet d’opérer les patients de façon sûre et en limitant les risques de complications, particulièrement dans le contexte sanitaire actuel.
Un congrès annuel de la chirurgie de l’obésité se tient en ce moment à La Réunion. Un séminaire destiné aux professionnels médicaux et paramédicaux, durant lequel sont présentées les nouvelles techniques pour la prise en charge médico-chirurgicale.  

Jusqu’à présent les chirurgiens procédaient par célioscopie, désormais c’est au moyen d’un robot médical qu’ils interviennent. Depuis le mois de février, le CHU de La Réunion dispose de deux robots de la sorte pour opérer les patients souffrant d’obésité.  
   

Des bénéfices pour le chirurgien et pour le patient

Selon le Dr Radwan Kassir, chirurgien digestif au CHU Nord, le nouveau robot Da Vinci permet d’opérer les patients de façon " sûre et efficace ". Il s’agit d’une chirurgie mini-invasive, le robot permet d’être précis durant le geste chirurgical, explique-t-il.

Il confère en effet au chirurgien une "vision 3D", qui offre la possibilité d’accéder à des zones d’ordinaire plus difficiles d’accès. Pour le patient, l’utilisation de ce robot devrait aussi simplifier les choses. Il ne serait hospitalisé plus qu’une seule journée. Il devrait également ressentir moins de douleurs et présenter moins de complications.
 

Une technique adaptée au contexte sanitaire

La Société Française de Chirurgie de l’obésité a émis des recommandations concernant la chirurgie robotique durant la crise Covid. Son usage permet ainsi au chirurgien d’intervenir tout en restant à quelques mètres du patient opéré, sans rentrer en contact direct, explique le Dr Radwan KAssir.

Dans ce contexte d’épidémie, il ne faut pas oublier la continuité de prise en charge et d’accès à des chirurgies spécialisées aux patients qui ne sont pas atteints du Covid, explique Sabrina Wadel, secrétaire générale du CHU de La Réunion.


Regardez le reportage de Réunion La 1ère :
 
Depuis le mois de février, le CHU de La Réunion dispose de deux robots de la sorte pour opérer les patients souffrant d’obésité