Obligation vaccinale : l'inquiétude des sapeurs-pompiers de La Réunion

coronavirus
La vaccination a débuté pour les sapeurs-pompiers de Saint-Denis.
©Sébastien Autale
A compter du 16 octobre, tous les pompiers de l'île devront présenter un schéma vaccinal complet ou un certificat médical de contre-indication, voire de rétablissement. A défaut, ils pourront être sanctionnés.

Tout comme les soignants et les personnels de santé, les sapeurs-pompiers devront présenter un passeport vaccinal contre le Covid-19. Dès le 16 octobre, chaque professionnel de l'île devra ainsi présenter un schéma vaccinal complet pour continuer à exercer.

Le nouveau président du SDIS 974 prévient des sanctions pourraient êtres prises contre ceux qui refuseraient de se faire vacciner. "Nous ne sommes pas au stade des sanctions mais dans l'incitation. Au bout d'un certain temps, nous prendrons les mesures nécessaires pour trouver des solutions et convaincre les plus réticents" explique Stéphane Fouassin. 

 

" Le combat est perdu d'avance"

 

Des déclarations qui n'ont pas manqué de faire réagir la profession et surtout les syndicats qui craignent le pire. Tous expriment leur mécontentement face à cette loi brutale et contraignante. Une loi contre laquelle il sera difficile de lutter pour le président du syndicat national des sapeurs pompiers professionnels à La Réunion. "On est contre un mur! On ne peut pas combattre la loi, à moins d'avoir de bons avocats. Je n'aime pas m'engager dans un combat inutile. Pour moi, le combat est perdu d'avance. Il faut bien réfléchir, nous n'avons pas de possibilité si ce n'est que de passer par cette phase vaccinale" précise-t-il.

L'une des principales craintes de cette obligation vaccinale pour Willy Lauret réside dans un possible manque d'effectif. "On a peur de se retrouver devant un manque et que nous ne puissions plus répondre aux incendies ou encore secourir les victimes. C'est pour cela qu'il faut  accompagner les sapeurs-pompiers, discuter et faire de la pédagogie". 

Le reportage de Réunion La 1ère : 

Obligation vaccinale des sapeurs pompiers : une pédagogie nécessaire


Des délais supplémentaires ?
 

Une vaccination obligatoire chez les sapeurs-pompiers qui continue de diviser. Le syndicat CFE-CGT vient d'adresser un courrier au préfet. Il réclame des délais supplémentaires pour répondre à cette obligation légale mais surtout pour éviter un conflit social et une discontinuité du service public.