Océan Indien : quatorze pays de la zone aux côtés des USA pour l'exercice Cutlass Express

océan indien
Exercice Cutlass Express Seychelles 8 février 2022
©seychellesnewsagency.com (Seychelles Nation)
Les tensions internationales s'illustrent dans notre zone Sud-Ouest de l'océan Indien. Les Seychelles, Madagascar, les Comores, Maurice et huit autres pays participent, depuis lundi, à l'exercice Cutlass Express initié par les USA et le Royaume-Uni. Cet événement militaire durera 11 jours.

Ce lundi, 7 février 2022, a débuté l'exercice Curtlass Express. Il officialise la création de l'US Naval Forces Africa (NAVAF). Pendant onze jours, des militaires des Comores, Madagascar, Mozambique, Seychelles, Kenya, Tanzanie, Inde, Maurice, Rwanda et du Soudan, s'entraînent aux côtés des soldats britanniques et américains. Ils bénéficient d'une formation express et d'un matériel dernier cris pour appréhender les navires suspects, voire hostiles.

Il n'est pas question, ici, de la Chine ou de la Russie, mais de la lutte contres les trafiquants de drogues, d'armes et les pirates. Le commandant David Caffrey, maître d'œuvre du symposium et des simulations navales explique à Seychelles News Agency : "La solution aux menaces transnationales est la coopération multinationale. Et c'est exactement ce que je vois devant moi aujourd'hui, plusieurs nations et organisations réunies autour d'une cause commune. Je suis fier de faire partie de cet exercice de collaboration. L'effort et le travail d'équipe que nous verrons au cours des deux prochaines semaines témoignent du professionnalisme et du dévouement de nos forces".

La France est-elle toujours incontournable ?

 

En juillet 2021, l'archipel des Seychelles signait un accord avec les Etats Unis pour développer une coopération militaire pour préserver ses zones de pêche et ses 115 îles. Depuis cette date, les forces armées US, aident leurs homologues seychellois dès qu'un navire étranger entre illégalement au cœur de sa ZEE (Zone Économique Exclusive). 

Pourquoi les Américains, qui sont implantés aux Chagos depuis les années 70, avaient-ils besoin de cette nouvelle force ? Diego-Garcia, petit bout de terre perdu au Nord des Mascareignes, est la base militaire qui a servi de point d'appui pour deux guerres : du Golfe (1991) et d'Irak (2003). C'est lors de ces deux opérations que le discret porte avion US, inauguré en octobre 1977, est apparu au grand jour. À l'époque, les Chagos ont fait la une, sans qu'il soit question du sort des Chagossiens

Aujourd'hui, compte tenu des nouveaux équilibres militaires et financiers, les américains seuls ne peuvent plus faire face à leurs rivaux. La France ne participe pas à l'exercice Cutlass Express, cela signifit-il une perte d'influence dans la zone ? Possible, mais pas évident. Du 28 juin au 1er juillet 2021 s'est tenu à La Réunion l'IONS qui regroupait 25 pays. Il était question de défense, de coopération et d'enjeux stratégiques, économiques...