réunion
info locale

Madagascar : pénurie d'eau à Antananarivo

eau potable
Pénurie d'eau à Antananarivo
©Capture d'écran L'Express de Madagascar
Les robinets de plusieurs quartiers d'Antananarivo sont au régime sec depuis plusieurs jours. Pour répondre à l'urgence, la société en charge du fermage va installer des camions citernes fixes où la population pourra venir acheter le précieux liquide. 
Anatananarivo n'est pas la première ville, dans le monde, à être confrontée à une pénurie d'eau, mais force est de constater que le problème devient récurrent. En 2018, Le Cap, en Afrique-du-Sud, avait été privé de cette ressource vitale. 
Les habitants avaient été contraints de se rabattre sur des bidons et se ravitaillaient auprès de camions-citernes qui passaient de quartier en quartier.
 

Les abonnés privés d'eau manifestent


Les abonnés malgaches sont aujourd'hui logés à la même enseigne. Le week-end dernier, les victimes de cette carence ont manifesté. Le ministère malgache de l'Énergie, de l'eau et des hydrocarbures a organiser une table ronde, ce dimanche 11 août 2019, avec les dirigeant de la Jirama, le fermier qui approvisionne Tana afin de répondre à cette crise majeure et répondre à l'urgence.
 

Des camions citernes pour approvisionner les quartiers 


Une solution provisoire a été mise en place dans les quartiers privés du précieux liquide. Des camions-citernes de 5 à 10 m3, écrit l'Express de Madagascar, ont été installés au cœur des écarts de la capitale. La source n'est pas gratuite. Les abonnés peuvent remplir leurs bidons, mais chaque litre est vendu par Jirama qui recharge les citernes grâce à un balai ininterrompu de camions ravitailleurs.
 

Des nouveaux points d'approvisionnement vont être exploités 


Le manque d'eau n'est pas nouveau à Tana. Il est dû autant à la vétusté du réseau, qu'à la rareté de la ressource. Les dernières prospectives ont été infructueuses. Six nouveaux forages sont prévus à Ambohidrapeto. Ils doivent débuter dans la semaine. Cette nouvelle station de pompage fait partie de la convention signée avec la Banque européenne d'investissement en vue d'améliorer le réseau de distribution d'eau dans la capitale. De nombreux projets seront lancés en 2020.
 
Publicité