Triple lynchage de Madagascar : coopération judiciaire difficile entre Paris et Antananarivo

madagascar
Madagascar : Nosy-Bé
©DR
Selon le quotidien "Le Monde",  plus d'un mois après l'assassinat de Sébastien Judalet à Nosy Be, sa famille n'a toujours reçu aucune information officielle sur l'enchaînement précis des événements qui ont mené au lynchage, pas plus que sur la progression de l'enquête. 
Après plus d'un mois d'une attente, Maurice Judalet, gardien de la paix à la retraite, va accueillir les restes de son fils, Sébastien, rapatriés de Nosy be aujourd'hui. La justice française mène une enquête mais la coopération avec Madagascar est loin d'être facile.  « Nous ne connaissons toujours pas le nom du juge chargé de l'enquête à Madagascar », résume un représentant du parquet de Bobigny. Afin de stimuler la coopération entre les deux pays, la procureure a envoyé le 28 octobre une demande d'entraide judiciaire aux autorités malgaches. Pour l'heure restée sans réponse...

Lire l'article du Monde