publicité

Triple lynchage de Madagascar : coopération judiciaire difficile entre Paris et Antananarivo

Selon le quotidien "Le Monde",  plus d'un mois après l'assassinat de Sébastien Judalet à Nosy Be, sa famille n'a toujours reçu aucune information officielle sur l'enchaînement précis des événements qui ont mené au lynchage, pas plus que sur la progression de l'enquête. 

© DR
© DR
  • Réunion 1ère
  • Publié le , mis à jour le
Après plus d'un mois d'une attente, Maurice Judalet, gardien de la paix à la retraite, va accueillir les restes de son fils, Sébastien, rapatriés de Nosy be aujourd'hui. La justice française mène une enquête mais la coopération avec Madagascar est loin d'être facile.  « Nous ne connaissons toujours pas le nom du juge chargé de l'enquête à Madagascar », résume un représentant du parquet de Bobigny. Afin de stimuler la coopération entre les deux pays, la procureure a envoyé le 28 octobre une demande d'entraide judiciaire aux autorités malgaches. Pour l'heure restée sans réponse...

Lire l'article du Monde



L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play