Odysséa Réunion : la vague rose de retour dans la forêt d'Etang-Salé

cancer
Run Odyssea : ouverture des inscriptions pour la course connectée de novembre prochain
©Imaz Press
En ce mois d’Octobre Rose, les acteurs de la lutte contre le cancer du sein se mobilisent. Cette année, la course Odysséa revient en présentiel dans la forêt de l’Etang-Salé, avec pass et protocole sanitaire. Le challenge connecté reste aussi d’actualité.

Run Odysséa est une course et une marche caritative pour la lutte contre le cancer du sein. Cette année, l’association Odysséa Réunion propose deux formules. Une course chronométrée de 10 km ou une course-marche de 5 km les samedi 6 et dimanche 7 novembre dans la forêt de l’Etang-Salé.

Contrairement à l’an dernier, l’évènement en présentiel est cette fois possible dans le respect du protocole sanitaire. Pour participer le pass sanitaire sera demandé, le port du maque sera obligatoire au départ et à l’arrivée de la course.

Un challenge connecté

L’association propose aussi un challenge connecté, du 30 octobre au 7 novembre. Il s’agit de courir ou d marche 5 ou 10 km. Il sera ouvert à tous ceux qui n’ont pas le pass sanitaire ou qui craignent encore les rassemblements.

Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 23 octobre à 20h pour les habitants de La Réunion, et jusqu’au 16 octobre à 20h pour ceux qui résidents en dehors de l’île.

Récolter des fonds pour accompagner les malades

En 2020, plus de 6 600 participants et 87 500 euros collectés et reversés à des acteurs locaux. Ces fonds permettent d’aider les malades à La Réunion. Sur 350 personnes touchées par le cancer du sein en moyenne, près de 250 sont accompagnées chaque année.

Outre la récolte de fonds, la course Odysséa a pour but d’informer et de sensibiliser le public sur le sujet du cancer du sein et son dépistage. Le dépistage du cancer du sein est systématique pour les femmes entre 50 et 74 ans. Elles sont ainsi invitées à faire une mammographie tous les 2 ans.

45% des femmes de cette tranche d’âge répondent aux courriers de dépistage, explique Luc Bizouerne, le directeur d’Odysséa Réunion. On estime qu’une femme sur huit est touchée par le cancer du sein en France, une sur quatre en décède.

Luc Bizouerne, directeur d'Odyssea Réunion ©Réunion la 1ère