Opération "Kéré 2020" : les premières distributions débutent dans le Sud de Madagascar

océan indien
Famine Sud Madagascar
©DR
Lancée le 12 octobre dernier à La Réunion, l’opération "Kéré 2020" a permis de récolter près de 100 000 euros. Les distributions de colis alimentaires, notamment, débutent ce jeudi 22 octobre dans les communes d’Antaritarika et de Nikoly.
Lancée en partenariat avec Réunion la 1ère et le Journal de l’Île de La Réunion, l’opération "Kéré 2020" a pour but de venir en aide à la population du Sud de Madagascar qui souffre de la sécheresse, et par conséquent de la malnutrition. Dans certaines communes isolées, la situation est grave.
Le Sud de Madagascar souffre de la sécheresse et de la faim ©Réunion la 1ère

L’Etat malgache a mis en place des centres de nutrition notamment, mais l’aide humanitaire est indispensable. Un message relayé par plusieurs ONG et entendu par de nombreux Réunionnais qui font preuve de solidarité envers la population de la Grande île.
 

100 000 euros de dons récoltés

Depuis son lancement le 12 octobre dernier, l’association "Kéré" a récolté près de 100 000 euros de dons. Nombreux sont ceux à se mobiliser. Le week-end dernier, les quêtes paroissiales ont été intégralement reversées à cette cause.
 
Les temples tamouls de La Réunion se mobilisent également. Dans l’Ouest, l’association Shanti a fédéré les présidents de temples, qui ont installés des urnes à l’entrée des lieux de culte.

Reportage de Réunion la 1ère. 

Les premières distributions commencent

Grâce à ces dons, les premières distributions sont désormais possibles. Elles débutent ce jeudi 22 octobre dans les communes d’Antaritarika et de Nikoly, où la situation est particulièrement critique. Le reportage de notre correspondante sur place, Gaëlle Borgia. 
Madagascar : les premières aides de l'opération Kéré sont arrivées ©Réunion la 1ère

Sur place, les équipes de l’ONG du GRET, le Groupe de Recherche et d’Echanges Technologiques, sont à pied d’œuvre. L’ONG a été mandaté par l’association "Kéré" pour être le relais de cette action dans la zone.
108 familles et plus de 200 enfants vont recevoir une aide d’urgence composée de céréales et de légumineux, mais aussi de farines infantiles locales. Ainsi, près de 2 000 sachets de farine infantile seront distribués, 650 kg de maïs, plus de 2 000 kg de haricots blancs et 11 000 litres d’eau.

Deux camions citernes assureront la distribution en eau aux familles qui ont été préalablement alertées afin qu’elles préparent des contenants. A terme, ce sont près de 750 ménages et plus de 1 000 enfants qui bénéficieront des aides dans le district de Tsihiombe.

Une fois l’aide alimentaire et l’approvisionnement en eau assurés, les équipes de l’ONG du GRET s’attèleront à la mise en place de citernes.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live