publicité

Opposants à Emmanuel Macron : « bientôt à court d’arguments » ?

Remaniement gouvernemental, manifestation des syndicats : la semaine s’annonce agitée pour l’exécutif. Mais Stéphane Randrianarivelo, soutien d’Emmanuel Macron à La Réunion, appelle la population à la patience.

Stéphane Randrianarivelo © Philippe Dornier
© Philippe Dornier Stéphane Randrianarivelo
  • Philippe Dornier
  • Publié le
A la veille de la mobilisation inter-syndicale contre la politique du gouvernement, Stéphane Randrianarivelo était l’invité de la matinale sur Réunion La 1ère radio, ce lundi 8 octobre. « J’entends le message des syndicats » indique le référent départemental du mouvement ‘‘Les jeunes avec Macron’’. « D’un autre côté, il faut voir tout ce qui est mis en place à partir du mois d’octobre par le gouvernement. Ils seront bientôt à court d’arguments. » Le défenseur du chef de l’Etat fait notamment référence à la taxe d’habitation en baisse « pour de nombreux Réunionnais. »
 

 
A l’inverse, la CSG augmente et les retraites diminuent, mais Stéphane Randrianarivelo relativise : « Il y aura des hausses, il y aura des baisses. Mais si on prend le différentiel, il y a 3 milliards d’€ reversés aux Français en 2019. » Quant aux contrats aidés, il juge leur diminution « nécessaire. Ça ne sortait pas les personnes de la précarité. »
 

Ratenon « irresponsable »

 
Avec le sénateur Michel Dennemont, seul élu LREM à La Réunion, Stéphane Randrianarivelo n’est-il pas isolé pour porter la voix d’Emmanuel Macron ? « A La Réunion, beaucoup de politiques fonctionnent selon le sens du vent. » Henri Chane Tef, lui, a démissionné de son poste de référent départemental de La République En Marche « pour des raisons personnelles. Si on fait appel à moi, je répondrai présent. » Quant à la structuration du mouvement, « j’ai bon espoir que ça puisse se régler rapidement, une fois que les clans ne se battront plus. » Ambiance…
 
Interrogé sur l’appel lancé par Jean-Hugues Ratenon aux élus locaux à agir ou démissionner, Stéphane Randrianarivelo estime cette démarche « complètement irresponsable. C’est pas en démissionnant que les Réunionnais seront plus entendus. Monsieur Ratenon ne fait que suivre la logique de communication de la France Insoumise. Pour moi c’est un coup médiatique. »

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play