Ouverture partielle de la NRL : un moment très attendu des Réunionnais

travaux publics
NRL viaduc sortie Grande Chaloupe La Réunion
Fin du viaduc de la Nouvelle Route du Littoral, du côté de la Grande Chaloupe. ©Rahabia Issa
Première route sur la mer à La Réunion, la Nouvelle Route du Littoral est pour de nombreux réunionnais la promesse d’un trajet plus sûr. Eloignés de la falaise, les automobilistes n’auront plus à craindre les éboulements.

Les Réunionnais ont été au rendez-vous de l’ouverture partielle de la Nouvelle Route du Littoral. Dès 12h15 ce dimanche 28 août, un flux ininterrompu de véhicules a emprunté le viaduc de la NRL. Des dizaines de motos ont pris la tête du cortège d’ouverture.

Ouverture NRL motards BR

Un moment historique

" L’Histoire retiendra que pour la première fois, on va rouler sur la mer ", pour Jean-Max cette ouverture du viaduc est un moment historique. Il avait déjà assister à celle de la Route des Tamarins et est fier d’assister aujourd’hui à celle de la Nouvelle Route du Littoral. Motard, il a voulu découvrir la sensation de rouler " en regardant la montagne de loin ".

Colette, sa passagère, est chargée de filmer le trajet, notamment pour rassurer la famille. Son fils emprunte tous les matins la Route du Littoral pour aller travailler, pour elle le viaduc est un soulagement. La peur des éboulis sera un peu moins forte. 

Regarder le reportage de Réunion la 1ère : 

Ouverture partielle de la NRL : embarquez pour la traversée du viaduc

Eviter, un temps, les éboulements

Parmi les curieux venus assister à l’événement, nombreux sont ceux à évoquer les éboulements de la Route du Littoral. Pour Alcide, habitant du Chaudron venu en tant que piéton, assister à cette ouverture est une façon de rendre hommage à ses dalons, victimes d’éboulement sur la Route du Littoral. Son souhait est avant tout qu’il n’y ait plus de morts à cause de la Route en Corniche.  

NRL ouverture partielle du viaduc de la Nouvelle Route du Littoral Alcide La Réunion
Alcide tenait à être présent pour l'ouverture de la Nouvelle Route du Littoral. ©Alix Catherine

Moins de stress pour les usagers

Un espoir partagé par Roland Lambert, président de l’Association des Usagers de la Route en Corniche. Avec le viaduc, le risque de chute de pierres est écarté sur une partie du trajet, tout comme le danger des vagues en cas de forte houle, estime-t-il.

Pour lui, la nouvelle route est l’opportunité de voir les automobilistes subir un peu moins de stress et d’embouteillages.

Roland Lambert : président association AURC

 

La circulation en sera-t-elle fluidifiée ?

Chaque jour, près de 70 000 automobilistes empruntent la Route du Littoral. La Nouvelle Route du Littoral est l’espoir pour beaucoup de voir les embouteillages diminuer, à défaut de disparaître. Reste à savoir si l’ouverture partielle du viaduc de la NRL exaucera leurs souhaits.

Avec la construction du second viaduc, la Nouvelle Route du Littoral devrait être intégralement terminée d’ici 2029 à 2030.