Panneaux d'affichage des municipales : l'ordre de passage tiré au sort

élections
Tirage au sort de l'ordre d'affichage des candidats aux municipales
L'ordre d'apparition des candidatures sur les panneaux d'affichage a été tiré au sort aujourd'hui. ©Laurent Figon
Le nombre officiel de listes pour les prochaines élections municipales n'a pas encore été communiqué par la préfecture. Mais l'ordre d'apparition des candidatures sur les panneaux d'affichage a lui, été tiré au sort aujourd'hui. 
C'est le numéro le plus convoité à chaque scrution. Pour la commune de Saint-Denis, la première place du tirage au sort revient à " Saint-Denis en lèr ", liste conduite par la candidate Nassimah Dindar. Les panneaux d'affichage de la candidate dyonisienne précéderont donc ceux de tous ces adversaires, au grand bonheur de son représentant sur place. " Ça a de l'importance parce que les panneaux d'affichage, les gens se soucient souvent de la première à la dernière affiche. Et le fait de se retrouver en position numéro 1, conforte un certain nombre d'électeurs sur la candidature de madame Dindar " explique Patrick Verguin, représentant de Nassimah Dindar. 

Enthousiasme partagé par le mandataire d'un petit candidat arrivé en troisième position. " C'est déjà, peut-être la chance ! " sourit Michel Pontiac, représentant de Rémi Massain. 

Mais d'autres n'y voit là qu'une simple procédure administrative et réglementaire. " Nou i rapèl a nou plutôt la loterie de Babylone. Né na un semblan de démocratie lé réactivé kan nou fé un tirage au sort " lâche Alexandre Laï Kane Cheong, représentant de Vanessa Payet et candidat à la mairie de Sainte-Suzanne. 

" Chaque candidat est placé sur un pied d'égalité "

Si Nassimah Dindar va ouvrir le bal dans le chef-lieu, Ericka Bareigts fermera la marche en dixième position. Et au milieu de la députée et de la sénatrice, le président de Région, Didier Robert, en cinquième place.
En ordre d'affichage effectué en présence des candidats ou de leur mandataire. Frédéric Joram, secrétaire général de la préfecture, " il s'agit de garantir l'équité entre les candidats dans le cadre de la campagne offcielle, en vue des municipales les 15 et 22 mars. Chaque candidat est placé sur un pied d'égalité grâce à ce tirage au sort de l'ordre d'affichage de la campagne électorale ". 

Après Saint-Denis, même exercice à la préfecture, pour les candidats de Sainte-Marie et de Sainte-Suzanne qui connaissent désormais leur ordre d'affichage dans leurs communes respectives. 

Le reportage de Sufati Toumbou-Dany et Laurent Figon :
 
©reunion


 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live