Parc national de La Réunion : 12 éco-gardes en formation pour lutter contre les incendies de forêt

écologie
parc national de la réunion formation 12 éco-gardes Makes Saint-Louis
Formation de 12 futurs éco-gardes du Parc nationale de La Réunion, aux Makes. ©Suzette Emma
La 11ème promotion d’éco-gardes est en cours de formation. Ces agents du Parc national de La Réunion vont plus spécifiquement participer à la lutte contre les feux de forêt. Ils seront déployés à partir du 15 septembre.

Réagir et informer les pompiers en cas d’incendie en milieu naturel, c’est une des missions des éco-gardes. Actuellement en formation, 12 futurs éco-gardes sont recrutés pour la saison à risques.

(Re)voir le reportage de Réunion La 1ère :

Les futurs écogardes du Parc National

Lutter contre les incendies

Ces agents du Parc national de La Réunion sont ainsi formés plus spécifiquement sur la problématique des incendies en espace naturel et en feu de forêt. Une mission qui s’intègre dans le cadre du plan ORSEC "Lutte contre les feux de forêt", qui prévoit la mise en place d’un dispositif de surveillance, de dissuasion et d’alerte, incluant des patrouilles.

Pour Lucas et Pierre, passionnés de nature et de marche, être éco-garde c’est veiller au bien-être du Parc national.

C’est la protection du patrimoine qu’on possède à La Réunion, c’est empêcher les gros incendies, et prévenir le plus vite possible pour avoir le moins de pertes.

Lucas, jeune éco-garde du Parc national

Préserver un patrimoine exceptionnel

Les éco-gardes sont donc chargés de surveiller les espaces naturels, de dissuader par leur présence les gens de faire du feu, de sensibiliser et d’alerter en cas de départ d’incendie.

Ils peuvent aussi faire des constatations sur d’autres sujets, comme alerter et prévenir les décharges sauvages, ou encore signaler quand des engins non-autorisés circulent sur des voies interdites en forêt.

On est aussi dans la sensibilisation du public, leur faire comprendre qu’on est quand même dans un patrimoine exceptionnel, et qu’il faut le préserver au maximum.

Pierre, jeune-éco-garde du Parc national

Les éco-gardes seront déployés au Volcan, au Maïdo, sur la Roche-écrite, dans la Plaine d’Affouches, aux Makes et au Dimitile, à partir du 15 septembre lorsque les incendies menacent.