réunion
info locale

Parcours Emplois Compétences : Annick Girardin annonce 1000 contrats supplémentaires dès son arrivée à La Réunion

gouvernement
En visite à La Réunion, la ministre des Outre-mer annonce 1 000 contrats PEC supplémentaires.
En visite à La Réunion, la ministre des Outre-mer annonce 1 000 contrats PEC supplémentaires. ©IMAZ PRESS
Dès son arrivée à l’aéroport Roland-Garros, la ministre des Outre-mer a annoncé 1 000 "PEC" (Parcours Emplois Compétences) supplémentaires, ce jeudi 19 septembre. "L’annonce de leur réduction a été une communication trop rapide", précise Annick Girardin. Explications.
 
La ministre des Outre-mer a atterri à La Réunion, ce jeudi 19 septembre, pour deux jours de visite. Arrivée à 8h10 à l’aéroport Roland Garros, Annick Girardin a tenu de suite à s’exprimer face à la presse. 

"Je veux annoncer très vite, qu’il y a bien 11 000 contrats "PEC" (Parcours Emplois Compétences) alloués à La Réunion. J’en avais pris l’engagement ici il y a un an, rappelle la ministre des Outre-mer. Nous avons fait le bilan de l’utilisation de ces emplois et 1 000 PEC supplémentaires seront rajoutés d’ici la fin de l’année". Annick Girardin explique qu'une partie des contrats supplémentaires va servir à la lutte anti-vectorielle, alors que l'épidémie de dengue ne faiblit pas dans l'île. Ils ont été décidés, hier, lors du deuxième Comité interministériel Outre-mer qui s'est tenu à Matignon. 

Regardez ci-dessous l'interview sur Réunion La 1ère : 
©reunion
 

Une "communication trop rapide" de la préfecture

"Il y a eu une annonce de réduction du nombre de PEC, qui a été une communication trop rapide", ajoute Annick Girardin. La semaine dernière, la préfecture a annoncé la suspension provisoire des prescriptions des PEC. Sur les 11 000 contrats alloués à La Réunion pour l'année, 9 500 ont déjà été attribués. Il ne restait donc que 1 500 PEC pour terminer l’année, ce qui paraissait insuffisant face aux besoins des collectivités dont les représentants ont exprimé leurs inquiétudes cette semaine. 
 

Les PEC débloqués "miraculeusement"

Ces "parcours emplois compétences" sont présentés comme un moyen de pallier à la fin programmée des emplois aidés. En faisant cette annonce dès les premières minutes de sa visite, Annick Girardin tente d’apaiser les esprits.

"Depuis au moins trois semaines, nous avons des quotas de contrats PEC qui sont bloqués au niveau de pôle emploi, remarque Olivier Rivière de l’association des maires de La Réunion, sur Réunion La1ère. Miraculeusement, avec l’arrivée de la ministre des Outre-mer, la situation se débloque".  
"Il ne faut pas s’arrêter au nombre, estime Olivier Rivière. Il faut mettre en place une méthode de travail transparente entre les collectivités et l’Etat dans la gestion des PEC. Nous ne pouvons pas débloquer des situations au gré des déplacements des ministres. C’est très bien que cette annonce soit faite, mais ce n’est pas suffisant".
 

Préparer la visite d’Emmanuel Macron

Annick Girardin est aussi attendue sur plusieurs dossiers et notamment la vie chère. "Je suis venue comme les autres fois, pour rencontrer les Réunionnais, les Réunionnaises et le monde économique puisque les sujets vont notamment porter sur la vie chère, mais aussi les violences faites aux femmes, a expliqué la ministre des Outre-mer à sa sortie de l'aéroport. Bien sûr, je suis aussi venue pour préparer la visite du président de la République". Emmanuel Macron est attendu à La Réunion à la fin du mois d’octobre.
 
Publicité