Pas d'allègement du port du masque à l’école et dans les lieux clos soumis au pass vaccinal à La Réunion dans l'immédiat

coronavirus
coronavirus covid masque enfant
©IPR
Comme souvent depuis le début de la crise, les mesures sanitaires s’appliquent en fonction du contexte du territoire. Un contexte encore différent entre la Métropole et La Réunion, qui ne permet pas de suivre localement le calendrier national de levée des mesures de restrictions.

L’allègement du protocole sanitaire dans les écoles annoncé par le gouvernement, et notamment la fin du port du masque en extérieur pour les élèves et les adultes, ne s’applique que sur l’ensemble du territoire métropolitain, pas à La Réunion.

Même chose pour ce qui concerne la fin de l’obligation du port du masque dans les lieux clos soumis au pass vaccinal à partir du 28 février. La mesure annoncée par le ministre de la Santé, Olivier Véran, ne devrait pas s'appliquer à ce stade à La Réunion, le contexte sanitaire y étant différent de celui de l'Hexagone.

Des indicateurs supérieurs à La Réunion

L’épidémie de Covid reste à un niveau de circulation élevé dans l'île, même si le nombre de contaminations a amorcé une légère baisse. Le taux d’incidence à La Réunion était au 4 février de 3 596, 2 cas pour 100 000 habitants, tandis qu’il est de 2 163,4 sur le territoire national. Dans le département, le taux de positivité reste de 36%, contre 31,68 % dans l’Hexagone.

Le calendrier national ne s’applique pas

De fait, les mesures qui s’appliquent à La Réunion sont adaptées à ce contexte particulier et ne suivent donc pas le calendrier national de levée des mesures de restrictions.

Les mesures de freinage de l’épidémie en vigueur à La Réunion restent celles définies par l’arrêté préfectoral du 7 février, et ce jusqu'au 21 février pour le moment. Il prévoit la prolongation du couvre-feu de 21h à 5h pour au moins 15 jours, ou encore le maintien des jauges, de la fermeture des discothèques et de l’interdiction de rassemblements sur la voie publique.

Seul "allégement" en vigueur à La Réunion depuis le mardi 8 février, les pique-niques sont de nouveau autorisés dans la limite de 6 personnes du même foyer. Le port du masque est "ajusté" en extérieur, demeurant obligatoire uniquement dans les zones de forte affluence.