publicité

La patronne du Parquet National Financier est à la Réunion

Eliane Houlette, la « superprocureure » du Parquet National Financier (PNF) est arrivée dans le département, ce jeudi, pour deux jours de mission. Accompagnée d’autres magistrats, elle vient faire le point sur les affaires économiques et politico-financières en cours dans l’île.
 

Eliane Houlette, la "superprocureure" du Parquet National Financier à l'aéroport Roland Garros © Capture d'écran
© Capture d'écran Eliane Houlette, la "superprocureure" du Parquet National Financier à l'aéroport Roland Garros
  • Annabelle Boyer et Nathalie Rougeau
  • Publié le , mis à jour le
Les dossiers de délinquance financière sont de plus en plus nombreux. C'est la raison pour laquelle un Parquet National Financier a été créé il y a trois ans. Sa mission : traquer ceux qui commettent ce genre de délits. Celle qui dirige cette structure, Eliane Houlette, est arrivée ce jeudi matin dans l’île, accompagnée de son secrétaire général.

Que vient faire cette mission à la Réunion ?

Elle vient faire le point sur les enquêtes locales dont elle a la charge depuis Paris. Pour rappel, plusieurs affaires politico-financières mais aussi économiques de la Réunion sont dirigées par le Parquet national financier et non par les parquets de l’île.
Avec les services spécialisés dans la lutte contre la délinquance en col blanc, la « superprocureur » et son adjoint feront le point sur les dossiers en cours, à savoir les investigations, les perquisitions et les auditions qu’il reste à mener.

Au moins 3 enquêtes dans le viseur du PNF

Parmi les dossiers qui seront examinés en concertation avec les enquêteurs locaux il y a :
 
  • l’affaire sur les conditions d’attribution des marchés publics de la Nouvelle route du littoral (NRL) avec des soupçons de favoritisme, de prise illégale d’intérêt et de corruption
  • l’enquête préliminaire sur les conditions d’achat très avantageuses de la villa Drouet acquise par l’ex présidente du département, Nassimah Dindar
  • l’enquête sur le montage financier douteux de 30 millions d’euros dans le projet d’hôtel Le Superbe à St-Philippe.
Une mission de 48h : comment va-t-elle travailler ?

Ces deux magistrats vont enchaîner les réunions de travail avec les procureurs de l’ile et les enquêteurs avec lesquels ils travaillent localement.

Il s’agit aussi de plancher sur les meilleurs moyens de développer la stratégie de lutte contre la délinquance en col blanc : une priorité affichée par le nouveau procureur général de la Réunion, Denis Chausserie-Laprée.

Ce déplacement Outre-mer est inédit

Le Parquet National Financier est une instance toute jeune et c’est la première fois que ses magistrats se rendent outre-mer.

Le PNF n’a que trois ans, il a été créé suite à de l’affaire Cahuzac pour lutter contre les grosses affaires de fraude fiscale, de corruption ou encore d’atteintes aux finances publiques.

Ce « super parquet » traite à ce jour 504 dossiers dont ceux de la Réunion.

Cette visite est un signal fort envoyé en direction de ceux qui pensaient pouvoir agir jusqu’ici en toute impunité faute de moyens de la justice. 


 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play