réunion
info locale

Les pays de la zone Afrique au chevet des cyclones

cyclones
formation des prévisionnistes de la zone OI
©Marie-Ange Frassati
Tous les deux ans, les prévisionnistes de la zone se retrouvent pour des journées de formation à la station du Chaudron. Le CMRS (Centre Météorologique Régional Spécialisé)/cyclone s’occupe en permanence de la surveillance des systèmes dépressionnaires qui évoluent dans sa zone de responsabilité
Le CMRS cyclones assure le suivi de tous les phénomènes météorologiques, analyses et prévisions, dans la zone comprise entre l’équateur et 40 degrés Sud. Il fournit  en permanence des données et des informations aux 15 pays membres de la zone (Afrique du Sud, Botswana, Comores, France, Kenya, Lesotho, Madagascar, Malawi, Maurice, Mozambique, Namibie, Seychelles, Swaziland, Tanzanie, Zimbabwe) qui envoient leurs prévionnistes tous les deux ans, suivre un stage à la Réunion. 
 
formation des prévisionnistes de la zone
©Marie-Ange Frassati

Ces météorologues viennent mettre à jour leurs connaissances sur les techniques de prévisions de trajectoire, sur la cyclogenèse, ou encore la stucture des phénomènes comme leurs conséquences sur les populations.
Aux cours théoriques, s'ajoutent des travaux pratiques qui permettent de mieux appréhender les situations et les différents scénarii quand un système se prépare à arriver sur zone. Cette année, les prévisionnistes ont travaillé sur Enawo qui a touché Madagascar en 2017 en faisant cinq victimes. Le cyclone tropical intense a traversé la Grande-Ile, sinistrant plus de 12 000 personnes sur son passage. 

Le reportage de Marie-Ange Frassati
 
Météo : les prévisionnistes de la zone en formation

L'ouverture officielle de la saison cyclonique pour le bassin Océan Indien est prévue le 18 Novembre prochain. On connaitra alors les noms de baptême des futurs phénomènes. Les systèmes dépressionnaires tropicaux reçoivent des noms dès lors qu'ils atteignent le stade de tempête tropicale modérée (vents moyens sur 10 minutes excédant les 33 nœuds). ( Sources Météo-France Réunion ).

" Depuis la saison 2000-2001, les prénoms figurant sur les listes comprennent des prénoms issus des différents pays membres du Comité des Cyclones Tropicaux du Sud-Ouest de l'Océan Indien (qui comprend 15 pays membres, la majorité d'Afrique australe), étant choisis de manière consensuelle lors du Comité des Cyclones tropicaux (qui se tient habituellement tous les deux ans) et ce en équilibrant les prénoms issus des différents pays ".





 
Publicité