Pêche illégale: 67 kilos de poissons et crustacés saisis

faits divers
Braconnage
©Réserve naturelle marine de La Réunion
Les agents de la Réserve Naturelle Marine de La Réunion et les gendarmes vont augmenter la fréquence des contrôles sur le littoral de jour comme de nuit. 11 personnes ont déjà interpellées depuis le début du confinement dans l'Ouest et le Sud de l'île
Pendant le confinement, les braconniers s'en donnent à coeur joie. Les agents de la Réserve Naturelle Marine de La Réunion ont pu le vérifier ces deux dernières semaines. Ils ont interpellé 11 personnes en action de pêche illégale à l'Etang Salé, à Saint Leu, à la Saline les Bains et à Saint Gilles les Bains. Le matériel de pêche ainsi que 67 kg de poissons, crustacés et de zourites ont pu être saisis.
Braconnage
©Réserve Naturelle Marine de La Réunion

Pour des raisons sanitaires et par principe de précaution, l'ensemble des prises ne peut être utilisé à des fins alimentaires mais sera valorisé au travers de relevés morphologiques par la cellule locale de l'IFREMER avant d'être détruit par une société d'équarrissage. Ces nouvelles interpellations incitent les gardes de la Réserve Naturelle Marine à la plus grande vigilance. Avec les gendarmes, ils ont décidé d'augmenter la fréquence de leurs contrôles nocturnes et d'accentuer la surveillance du littoral et de l'Aire Marine protégée. 
Braconnage
©Réserve naturelle marine de La Réunion
La pêche illégale dans la Réserve Marine est un délit pouvant faire l'objet de fortes amendes qui peuvent aller jusqu'à 22 500 euros.
Il est rappelé aussi que pendant le confinement toutes les activités de loisir en mer ( voile, plaisance, pêche de loisir) sont interdites.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live