Perquisition à la mairie de l’Étang-Salé : la garde à vue de la directrice de cabinet est levée

justice
Perquisition à la mairie de l’Étang-Salé
©Suzette Emma Réunion La 1ère
Suite à une perquisition à la mairie de l’Étang-Salé mardi matin, la directrice de cabinet, Marie-Claude Lapierre, a été placée en garde à vue puis relâchée mercredi.
Après Sainte-Marie, c’est au tour de la mairie de l’Étang-salé d'être perquisitionnée par les gendarmes. Les militaires de la section de recherches enquêtent dans les service de l’urbanisme dans le cadre d’une affaire de vente de terrain dont les conditions d’attribution semblent douteuses. Une vente qui aurait profité notamment à la directrice de cabinet, Marie-Claude Lapierre. Cette dernière a été placée en garde à vue puis relâchée ce mercredi. 

Cette enquête fait suite au dépôt de plainte d'une famille de l'Étang Salé les bains. Leur parcelle, située Cité La Lagune, a été cédée pour 66 000 euros quand, dans le même temps, les autres terrains se vendent à 300 euros le mètre carré dans ce secteur. La famille se dit spoliée et demande des éclaircissements quant aux conditions de vente dont aurait bénéficié Marie-Claude Lapierre. Une vente pour laquelle le service des domaines, habilité pour ces cessions, n’a pas été consulté.

Ce mercredi après-midi, la garde à vue de Marie-Claude Lapierre a été levée. Des investigations doivent encore être menées avant de clôturer la procédure. Le dossier sera ensuite transmis au parquet pour décision pénale.