réunion
info locale

La Poste : le personnel en grève à l'appel de l'intersyndicale

social
Grève devant la poste à Saint-Denis 5 mars 2020
©Laurent Figon (Réunion la 1ère)
L'intersyndicale de La Poste de La Réunion a débrayé, ce jeudi matin, pour une durée illimitée à l'appel de l'intersyndicale CGTR, CFDT, UNSA et SUD PTT. Les grévistes se sont réunis devant les locaux et attendent de rencontrer la direction pour exposer leurs douze revendications.
La Poste s'est transformée énormément ces dernières années. L'informatique, la séparation des entités, téléphonie et courrier, la privatisation partielle de ces ex-services publics, sans oublier que le recours en masse à des emplois extérieurs ou intérimaires ont sapé le poids des syndicats dans cette société.

"Aujourd'hui," comme le signale la direction dans un communiqué, "85 % des postiers de La Réunion travaillent.
La quasi-totalité des bureaux de poste est ouvert. La distribution du courrier est assurée."

 

L'emploi de salariés précaires en question

La poste de La Réunion en grève 5 mars 2020
©Laurent Figon (Réunion la1ère)

Cette analyse factuelle du mouvement est largement liée au statut des employés de La Poste en 2020. Ce n'est donc pas un hasard, si la CGTR, la CFDT, l'UNSA et SUD-PTT revendiquent la cédéisation de tous les intérimaires, le comblement des postes vacants, l'arrêt des recrutements par intérim et la mutation des originaires du département de La Réunion (qui travaillent en métropole).

La réponse de la direction s'entend également quand elle signale avoir recruté 270 personnes du bassin d'emploi réunionnais depuis 2017. Reste à préciser les statuts, le temps de travail et les salaires. 
Revendication des grévistes à La Poste de La Réunion 5 mars 2020
©Laurent Figon (Réunion la 1ère)