Une unité de traitement pour une eau potable de qualité à Petite-Ile

eau potable petite île
Petite-Ile travaux de l'unité de traitement en eau potable ravine du pont 170921
©Loïs Mussard
Les près de 10 000 habitants de Petite-Ile devraient prochainement bénéficier d’une eau potable de meilleure qualité au robinet. La CIVIS finance une unité de traitement de l’eau. Les travaux ont commencé.

Ce vendredi 17 septembre, les travaux d’un réseau d’adduction en eau potable ont été lancés au Domaine du Relais à Manapany-les-Hauts, permettant à une dizaine de famille de Petite-Ile d’être raccordée en eau potable. Des habitants qui attendaient l’eau potable depuis plus de 35 ans.

Reportage de Réunion la 1ère : 

©Réunion la 1ère

2 900 mètres de canalisation et des stations de pompage seront réalisées pour raccorder les familles au réseau d’eau potable. Un investissement de plus d’1,8 millions d’euros a été nécessaire, d’où les difficultés de mettre en œuvre le projet. Le chantier a été inauguré en présence du maire de la commune, des représentants de la CIVIS, du Conseil régional, le sous-préfet de Saint-Pierre et le député David Lorion.

Petite-Ile travaux réseau d'adduction d'eau en eau potable 170921
©Loïs Mussard

Une unité de traitement d’eau potable pour Petite-Ile

Plus bas, à la Ravine du Pont d’autres travaux sont en cours. Une unité de traitement d’eau potable va sortir de terre. Elle doit servir à améliorer la qualité de l’eau. Elle permettra de traiter jusqu’à 4 000 m3 par jour, pour desservir 80% des abonnés de la commune.

Petite-Ile est alimentée à 43% par la source des Hirondelles et à 4% par le captage Manapany pour les hauts de la commune. L’eau du Bras de la Plaine, desservie par la SAPHIR, contribue à l’approvisionnement de 75 à 80% de la population communale, soit près de 10 800 habitants.

Petite-Ile travaux de l'unité de traitement en eau potable ravine du pont 170921
©Loïs Mussard

D’abord Petite-Ile, puis les autres communes de la CIVIS

La construction de cette unité de traitement d’eau potable se fait sous la présidence de la CIVIS qui a récupéré la compétence de la gestion de l’eau sur les 6 communes depuis le 1er janvier 2020 : Petite-Ile, Saint-Pierre, Cilaos, Les Avirons, Etang-Salé, Saint-Louis.

D’abord Petite-Ile et bientôt le Dassy sur le territoire de Saint-Pierre, l’année prochaine suivront Les Avirons, puis Etang-Salé et Saint-Louis, indique le président de la CIVIS, Michel Fontaine.

Un plan d’action pour la potabilisation des eaux superficielles

A La Réunion, près de 50% de la population est alimentée par des eaux de surface, venant des rivières ou cours d’eau, pouvant présenter des dégradations de qualité à certains moments de l’année.

Un plan d’action a été initié par les services de l’Etat pour rattraper le retard en matière d’infrastructures de potabilisation des eaux superficielles. L’objectif : une eau de qualité au robinet 100% du temps.