Pic d’affluence ce samedi à l’aéroport Roland Garros

transports
aéroport Roland Garros pic d'affluence et dispositif forte affluence 020121
©Harini Mardaye

C’est aujourd’hui le jour des grands départs à Gillot. L’aéroport fait face à un pic d’affluence. Ce samedi matin, 5 avions décollent de La Réunion. Le dispositif forte affluence est en vigueur depuis le 29 décembre.

1 769 passagers et 5 vols au départ, uniquement ce samedi 2 janvier au matin. 4 autres vols sont prévus ce soir sur la liaison Réunion-Paris et 1 pour Mayotte en début d'après-midi, autant dire que l’activité de l’aéroport bat son plein. A l'image des Antilles, La Réunion était une destination prisée pour ces fêtes de fin d'année.

Reportage de Réunion la 1ère.

Pic d’affluence à l’aéroport Roland Garros ce samedi

Pic d'affluence

12 400 passagers ont transité par l’aéroport Roland Garros rien que sur le week-end des 19 et 20 décembre derniers. La période des fêtes et les vacances scolaires de l’Hexagone sont désormais terminées, les retours nombreux.

Dispositif forte affluence à l’aérogare
le dispositif forte affluence est en place, les accompagnateurs n’ont pas le droit d’entrer à l’intérieur de l’aérogare ©Harini Mardaye

Ce samedi 2 janvier est d’ailleurs le jour du pic de fréquentation pour l’aéroport. Mais l’activité est dense depuis plusieurs jours déjà, en conséquence, le dispositif de forte affluence a été activé depuis le 29 décembre, et jusqu’au 3 janvier compris.

L’aérogare limitée aux voyageurs

L’accès à la zone d’enregistrement est ainsi limitée aux voyageurs seuls, impossible pour les accompagnateurs d’y accéder. C’est donc à l’extérieur que les "au revoir" devront se faire.

Six agents sont positionnés aux entrées de l’aérogare pour filtrer. Ils contrôlent ainsi les papiers d’identité et le titre de transport des personnes.

Dispositif forte affluence à l’aérogare
le dispositif forte affluence est en place, les accompagnateurs n’ont pas le droit d’entrer à l’intérieur de l’aérogare ©Harini Mardaye

Le Covid en toile de fond

Avec la crise sanitaire, d'autres mesures ont été prises pour garantir le respect des gestes barrière et de la distanciation sociale. Pour rappel, le port du masque est obligatoire dans l'aérogare. Certaines compagnies ont aussi décidé de prendre la température des passagers avant de monter à bord de l'avion. 

Avec la crise sanitaire, l'activité de l'aéroport et des compagnies aériennes a été fortement ralentit cette année. Le million de passagers devraient être atteint pour 2020, un cap bien loin cependant des presque 2,5 millions de 2019.