Piton de la Fournaise : divisée en deux bras, la coulée de lave est à 4km de la route nationale

le piton de la fournaise
eruption du piton
©Imaz Press
Au quatrième jour d’éruption du Piton de la Fournaise, la coulée de lave qui se dirige vers la mer est divisée en deux bras, ce vendredi 22 février. Elle se situe à environ 4 kilomètres de la route nationale.
 
La coulée de lave du Piton de la Fournaise se rapproche de la route nationale, ce vendredi 22 février. Divisée en deux bras, elle se situe désormais à environ quatre kilomètres de la route des Laves. La séparation des écoulements se fait au niveau du Cratère Guyanin. Le bras au nord, d'une cinquantaine de mètres de large, n'avait pas encore été observé lors des précédentes reconnaissances aériennes par les membres de l'OVPF. 

Une lente avancée

D'après le dernier communiqué de l'Observatoire Volcanologique du Piton de la Fournaise (OVPF), l’avancée de la coulée est lente et "le cône éruptif continue à s'édifier. Il est maintenant occupé par un lac de lave d'où s'échappent des éjectas lors de l'explosion de bulles arrivant en surface".
 

A 4km de la route

Pour le moment, la coulée la plus longue "a parcouru une distance de 1 900 m depuis l'évent éruptif et est encore à 4,3 km de la route et 5,3 km de l'Océan". Les différents fronts de coulées sont actuellement dans les Grandes Pentes. Selon l’OVPF, l'éruption est stable, et "l'intensité du trémor éruptif (indicateur de l'intensité de l'éruption) est relativement constante".

La coulée de lave atteindra-t-elle la route nationale ? Il est encore trop tôt pour le dire. Mais pour mémoire, une éruption similaire avait eu lieu au même endroit en 2001 et la coulée avait mis 25 jours à atteindre la mer.