Municipales 2020 : dann ker La Plaine-des-Palmistes [DATA]

élections la plaine des palmistes
Plaine des Palmistes
©Loïs Mussard
Commune des plaines du centre de l’île, La Plaine-des-Palmistes est une petite ville rurale. Au dernier recensement de 2017, elle comptait 6 565 habitants sur ses 83 km² de territoire. Marc Luc Boyer en est le maire.
Située entre le massif du Piton des Neiges et le volcan du Piton de la Fournaise, La Plaine-des-Palmistes est l’une des communes des Hauts de l’île. D’une superficie de 83 km², elle comptait 6 565 Palmiplainois, en 2017.

Une population dont la densité a été multipliée par 2,7 entre 1968 et 2016, passant ainsi de 27,7 habitants au km² à 76,5.

 

Les familles représentent 3 ménages sur 4

Plus d’un Palmiplainois sur 4 a moins de 14 ans. Ils sont en effet 1 735, soit 27,3% des habitants, dont 875 fréquentes les écoles maternelles et primaires de la commune. Les personnes de plus de 60 ans représentent la part la plus faible d’habitants, soit 15,9%. Ils sont ainsi 1 015 Palmiplainois dont 275 ont plus de 75 ans.

Les familles sont les plus représentées, elles sont 1 675 sur les 2 240 ménages palmiplainois, soit 74,8%. Parmi elles, 20,3% sont des familles monoparentales. Des familles dont la structure a évolué, le nombre de personnes les composant est ainsi passé de 5,1 personnes en 1968 à 2,8 personnes.

 

96% de maisons, 63% de propriétaires

Avec la population, le nombre de logements a augmenté. Il a ainsi été multiplié par un peu moins de 4 de 1968 à 2016. La Plaine-des-Palmistes compte ainsi, en 2017, 3 243 logements dont 2 244 résidences principales. 62,8% des ménages sont propriétaires.

Près de 96% des logements palmiplainois sont des maisons, on en compte ainsi 3 108 contre 114 appartements. La moitié de ces appartements a été construite de 2006 à 2013. 57% des ménages palmiplainois ont emménagé dans les 10 dernières années.

 

60% de chômage chez les femmes de 15 à 24 ans

La commune de la Plaine-des-Palmistes connaît un taux de chômage de 32,2%. Les femmes de 15 à 24 ans sont les plus touchées, dans cette catégorie le chômage atteint les 60%. Sur l’ensemble des personnes de 15 à 64 ans, 70% sont des actifs dont 47% ont un emploi.

Les actifs palmiplainois sont d’abord des employés, 39% d’entre eux, des professions intermédiaires pour 22,7%, puis des ouvriers, des artisans, commerçants, chefs d’entreprises, des agriculteurs et enfin des cadres.

En 2018, 43 entreprises ont été créées dans la commune, principalement dans le commerce, transport, hébergement et restauration, puis dans les services marchands aux particuliers.

A La Plaine-des-Palmistes, le taux de pauvreté atteint les 40% et 23% des ménages fiscaux sont imposés.

 

81% des ménages possèdent au moins une voiture


Sur 2 244 ménages, 1 815 possèdent au moins une voiture, soit 81% des foyers. La majorité des actifs palmiplainois travaillent dans une autre commune, mais seuls 2,5% des actifs se rendent au travail en transports en commun, 9% à pieds.

La Plaine-des-Palmistes appartient à la Cirest, intercommunalité de l’Est qui regroupe près de 15% de la population réunionnaise. Les 5 autres communes y appartenant sont Bras-Panon, Saint-André, Saint-Benoît, Sainte-Rose et Salazie. Des communes desservies par le réseau de bus Estival.

 

29 conseillers municipaux à élire

La commune, qui comptait 4 375 électeurs en 2014, devra renouveler les 15 et 22 mars prochains l’ensemble de son équipe municipale, composée de 29 conseillers.

Lors des dernières élections municipales de 2014, le candidat de Droite Marc Luc Boyer avait été élu maire au second tour, récoltant 39,67% des voix exprimées, devant le socialiste Jean-Luc Saint-Lambert , 34,43%, et le candidat du Modem Johnny Payet, 25,89%. Un peu plus de 18% des inscrits s’étaient abstenus au second tour.

Les maires de La Plaine-des-Palmistes depuis 1945

 
  • 2014 : Marc Luc Boyer (UMP puis LR)
  • 2008 : Jean-Luc Saint-Lambert (PS)
  • 1989 : Marc Luc  Boyer (RPR puis UMP)
  • 1971 : Marcel Boissier (PS)
  • 1953 : Gaston Crochet (DVD)
  • 1945 : Eugène Rochetaing (Droite)
Les Outre-mer en continu
Accéder au live