Plus de 1 000 cas de Covid en une semaine, le taux d’incidence explose et la situation se dégrade encore à La Réunion

coronavirus
coronavirus covid personnes dans la rue masque saint-denis
©Imaz Press Réunion

Selon les données de Santé Publique France, la situation s’est fortement dégradée à La Réunion. Plus de 1000 cas ont été enregistrés du 27 février au 5 mars. Le taux d’incidence est passé de 104 à 122,9 cas pour 100 000 habitants. Le Préfet rencontre les maires, ce mardi 9 mars.

Comme chaque semaine, le préfet de La Réunion, Jacques Billant, doit s’entretenir ce mardi 9 mars avec les 24 maires de l’île. Ce rendez-vous hebdomadaire a lieu alors que La Réunion n’a jamais atteint un tel niveau de circulation du Covid-19 et de ses variants.

151 cas par jour, un taux d’incidence de 122,9

Selon les données de Santé Publique France, 1057 cas ont été enregistrés du 27 février au 5 mars, soit une moyenne de 151 cas par jour.

En une semaine, le taux d’incidence est passé de 104 à 122,9 cas pour 100 000 habitants. Le taux de positivité est lui aussi en hausse à 4,8%, du 27 février au 5 mars. Le virus circule particulièrement dans les communes de Sainte-Marie, le Port, Saint-Leu et Saint-Pierre.

Le couvre-feu à 18h en vigueur

Ces chiffres datent de plusieurs jours, mais confirment déjà une forte dégradation de la situation sanitaire dans l’île. L’ensemble de La Réunion est soumise au couvre-feu à 18 heures, depuis le vendredi 5 mars. En cette période de vacances scolaires, le préfet de La Réunion, Jacques Billant, veut absolument limiter les brassages de population en soirée.

Vers un confinement ?

La Réunion se dirige-t-elle désormais vers un nouveau confinement ? Le préfet avait fixé le seuil d’un taux d’incidence de 150 cas pour 100 000 habitants pour étudier un possible reconfinement. Jusqu’à la semaine dernière, il souhaitait tout faire pour éviter de remettre l’île sous cloche.

Avant de prendre une telle décision, le préfet a toujours dit qu'il mettrait en place "un conseil de crise" pour statuer "sur un confinement territorialisé ou généralisé". 

La pression hospitalière

Il devrait tenir compte de la pression sur les services hospitaliers. La semaine dernière, les premières évacuations sanitaires de patients Covid vers Paris ont eu lieu. Toujours selon Santé Publique France, au 7 mars, il y aurait 159 malades du Covid hospitalisés à la Réunion, dont 56 en réanimation. Il y aurait environ un décès lié au Covid chaque jour sur l’île.

Ce mardi après-midi, avec les 24 maires de l’île, le préfet devrait dresser un premier bilan du couvre-feu, même s’il est encore trop tôt pour y avoir des conséquences sur les chiffres de circulation du coronavirus. Le couvre-feu reste en vigueur de 18h à 5h sur l’ensemble du territoire.

Les Outre-mer en continu
Accéder au live