Polémique autour du futur lycée hôtelier du Sud

éducation
Lycée hôtelier du Sud polémique 140818
©Réunion la 1ère
Le futur lycée hôtelier ne s’installera pas à la Petite-Ile. C’est finalement l’Etang-Salé qui en bénéficiera, contrairement à ce qui était initialement prévu. Une décision qui ne passe pas pour le maire de la commune déçue, qui lance une pétition sur internet.
 
C’était pourtant une promesse de campagne de Didier Robert pour les régionales de 2015. Le futur lycée hôtelier du Sud devait être construit sur la commune de la Petite-Ile, mais voilà la semaine dernière le conseil municipal de l’Etang-Salé a donné son feu vert au projet porté par la Région Réunion.

La collectivité a donc changé d’avis. Un revirement qui n’est pas du goût du maire de la Petite-Ile, qui a du coup lancé une pétition sur internet. En 24 heures, un millier de signatures a été recueilli via les réseaux sociaux.
 
Lycée hôtelier du Sud polémique 140818
©Réunion la 1ère
Serge Hoareau souhaite ainsi « rappeler au président de Région ses engagements », dit-il. Annoncée le 22 mai 2015 devant ses administrés, la construction du futur lycée hôtelier du Sud à la Petite-Ile figurait même sur le programme de campagne de Didier Robert, alors tête de liste pour les régionales, ajoute-t-il.

Serge Hoareau estime que ce changement est le fruit d’une « politique politicienne ». Il n’ira pas jusqu’à dire qu’il s’agit d’un lot de consolation, mais fait tout de même allusion au fait que Cyrille Melchior, dont il est proche, a été préféré à Jean-Claude Lacouture, le maire de l’Etang-Salé, à la tête du Département.
 
Lycée hôtelier du Sud polémique 140818
©Réunion la 1ère
Quoiqu’il en soit, le futur lycée hôtelier sortira de terre. Il sera construit à l’entrée Nord de l’Etang-Salé, à proximité du collège Simon Lucas.


Le reportage de Loïs Mussard et Laurent Pirotte.
Reportage ©Réunion la 1ère
Les Outre-mer en continu
Accéder au live