Polémique sur le rhum Charrette : la contre-attaque des alcooliers

consommation
rhum charrette réunion alcool santé
La campagne publicitaire ciblée par le chef du service addictologie du CHU ©Rhum Charrette
Le syndicat des producteurs de rhum ne goute pas les critiques de David Mété. Le chef du service d’addictologie au CHU de La Réunion s’est fendu d’une tribune contre une campagne publicitaire vantant les mérites du rhum Charrette.

Non seulement la campagne publicitaire sur le rhum Charrette est conforme à la loi Evin, mais elle a aussi toute légitimé à vanter les mérites d’un produit  issu d’une « filière historique ».
Voici en somme les arguments avancés par voie de communiqué par le Syndicat des Producteurs de Rhum de La Réunion( SPRR) pour contrer la nouvelle offensive de David Mété.

Selon les alcooliers, le médecin fait aussi erreur lorsqu’il affirme que la fiscalité sur le rhum réunionnais est la plus basse de France:

Quand une bouteille de rhum blanc à 50° est taxée à hauteur de 3,95€ à la Réunion, elle est taxée à hauteur de 2,75€ en Martinique ; 2,096€ en Guadeloupe

SPRR

Le syndicat estime que le rhum Charrette, est loin d’être une honte pour la Réunion, « à cause de sa qualité prétendument médiocre » mais bien « une fierté pour l’ensemble de la filière ».

 Regardez le reportage de Réunion la 1ère :

Polémique autour d'une campagne publicitaire pour du rhum, le syndicat des producteurs de rhum de La Réunion répond