publicité

Le Port : des pousseurs affrontent les forces de l'ordre en début de soirée

Dimanche soir, des pousseurs portois ont manifesté contre la décision du maire de fermer l'avenue de Paris afin de stopper les pousses sauvages. Les dimanches précédents, des cyclomotoristes et motards avec et sans casques défiaient toutes les règles du code de la route.

Heurts entre pousseurs et forces de l'ordre au Port
.-  -  Reunion  -  Géraldine Blandin - Laurent Figon - Thierry Chapuis
  • Par Fabrice Floch
  • Publié le , mis à jour le
Des poubelles en feu, une voiture incendiée, un fast-food saccagé, des policiers caillassés, le début de nuit de ce dimanche 19 novembre 2017 a été très tendus dans plusieurs quartiers du Port.
Il est 21 heures, la circulation est rétablie avenue de Paris. C'est le moment choisi par les pousseurs pour manifester contre la fermeture de l'artère principale de la ville. Route large qu'ils utilisaient pour organiser des pousses sauvages et des démonstrations de wheeling.

Les policiers du Port avaient reçu le renfort de la CDI bien avant les incidents 
© Capture d'écran Facebook Radar974
© Capture d'écran Facebook Radar974
Vers 22 heures, à coups de grenades lacrymogènes, les forces de l'ordre sont parvenues à ramener un semblant de calme sur la cité portuaire. Le bilan financier de cette nuit de tension est déjà de plusieurs milliers d'euros. Des fauteurs de troubles sont identifiés et devraient rapidement avoir des comptes à rendre devant la justice.
À Saint-Denis, des pousseurs ont également défié les policiers, dimanche vers 22 heures, des pousseurs ont effectué des courses et démonstrations de roues-arrière entre le rond-point Cadjee et le Journal de l'Ile.
© Capture d'écran Facebook Radar974
© Capture d'écran Facebook Radar974

 

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play