En raison du blocage du canal de Suez, 3000 conteneurs arriveront en retard à La Réunion

économie le port
Le porte-conteneurs "Ever Given", le 27 mars 2021, sur le canal de Suez (Egypte).
Le porte-conteneurs "Ever Given", le 27 mars 2021, sur le canal de Suez (Egypte). ©(HIROMI UECHI / YOMIURI / AFP)

Seules deux lignes venant d’Europe et empruntant le canal de Suez desservent le Port de La Réunion. Le blocage du canal de Suez ne devrait pas engendrer de pénurie, même si 3 000 conteneurs arriveront en retard à La Réunion.

A La Réunion, la moitié du trafic portuaire provient de l'Asie. Les conséquences du blocage du canal de Suez sont donc limitées, même si deux navires sont retardés.

3 000 containers retardés

Les deux navires attendus transportent plus de 3 000 containers qui vont arriver, avec deux à trois semaines de retard, à La Réunion.

Depuis une semaine, le porte-conteneurs "Ever Given" est coincé en travers du Canal de Suez, en Egypte. Il paralyse la navigation de centaines de porte-conteneurs au travers le monde. Ce lundi soir, le cargo géant vient d’être remis à flot.  

Un navire à destination de La Réunion en attente

"Nous avons un navire qui devait arriver cette semaine, mais il est en attente à Port-Saïd sans heure fixe encore pour emprunter le canal", explique Fabrice Brunetti, Commandant du Grand Port Maritime de La Réunion.

Au total, 425 navires patientent pour passer le canal, selon leur ordre d'arrivée. Les bateaux sont immobilisés aux extrémités et au milieu de cette voie par laquelle transite environ 10 % du commerce maritime international.

Le porte-conteneurs Ever-Given a été remis à 80 % dans la "bonne direction", a déclaré, ce lundi, l’Autorité du canal (SCA). Le navire de 200 000 tonnes a pu être réorienté, le trafic va pouvoir reprendre dans les heures qui viennent.

Selon l’Autorité du canal, une fois l’accès libéré, il faut encore environ trois jours et demi pour écouler le trafic maritime en attente.

Un autre navire dérouté

Conséquence : certaines compagnies maritimes ont déjà décidé de dérouter leurs navires. C’est le cas d’un bateau attendu à La Réunion. "Ce deuxième navire qui vient d’Europe a lui été détourné, il passe par le Cap de Bonne Espérance et prendra une bonne semaine de retard", explique Fabrice Brunetti, Commandant du Grand Port Maritime de La Réunion.

Pour le moment, Le Port de La Réunion n’accueillera donc pas de navires en direct d’Europe. "Ça reprendra avec l’arrivée du navire dérouté qui est prévue dans trois semaines", poursuit le Commandant du Grand Port Maritime.

Le canal de Suez est l’une des voies d’eau les plus fréquentées au monde. Large d’environ 300 mètres et long de 190 kilomètres. Chaque journée d’indisponibilité a entraîné d’importants retards et coûts. Les cours du pétrole ont connu de brusques hausses depuis le début de l’incident. Selon l’assureur Allianz, chaque jour de blocage pourrait coûter entre six milliards et dix milliards de dollars au commerce mondial.