Le Covid-19 circule activement au Port, le maire demande un reconfinement

coronavirus le port
Le Port vue aérienne
©Imaz Press Réunion

Alors que sa ville détient le taux d’incidence le plus élevé de La Réunion (196 cas pour 100 000 habitants), le maire du Port, Olivier Hoarau, demande, à nouveau, un reconfinement. Seule mesure capable, selon lui, de stopper la circulation du Covid-19 et de ses variants dans l’île.

"J’ai déjà formulé cette proposition, mais je ne suis hélas toujours pas entendu", déplore le maire du Port, Olivier Hoarau, ce mercredi 10 mars sur Réunion La 1ère.

Un taux d’incidence de 193 cas pour 100 000 habitants

Lors de la rencontre hebdomadaire entre le préfet de La Réunion, Jacques Billant, et les 24 maires de l’île, hier, Olivier Hoarau a, à nouveau, demandé un reconfinement de l’île pour arrêter la circulation du Covid-19 et de ses variants.

Tous les indicateurs sont à la hausse ces derniers jours. La ville du Port détient le taux d’incidence le plus élevé de La Réunion, avec 193 cas pour 100 000 habitants.

Regardez le reportage de Réunion La 1ère au Port :

La ville du Port détient le taux d’incidence le plus élevé de La Réunion : 196 cas de Covid pour 100 000 habitants. Réactions

 

Des indicateurs dans le rouge

Selon les chiffres donnés hier par l’Agence Régionale de Santé, douze patients sont décédés du COvid-19 en une semaine à La Réunion. Un chiffre jamais atteint. Du 27 février au 5 mars, près d’un millier de nouveaux cas ont été enregistré dans l’île. Les clusters se multiplient et les lits de réanimation se remplissent.

"Des moyens de renforts hospitaliers ponctuels sont arrivés, mais si les taux augmentent encore et les hospitalisations aussi, comment va-t-on faire ?", interroge Olivier Hoarau.

Regardez son interview sur Réunion La 1ère :

 

Reconfiner pour stopper le virus

Depuis vendredi dernier, le couvre-feu est ramené à 18 heures partout dans l’île. "Je le dis depuis le début, La Réunion a besoin de stopper la circulation du virus, insiste Olivier Hoarau, maire du Port. Pour cela il faut un confinement, comme cela est fait à Maurice, ou encore en Nouvelle-Calédonie. Si on continue à courir derrière le virus, on sera toujours rattraper par des taux qui vont flamber".

"Les vacances scolaires étaient une opportunité"

Le maire des Avirons, Eric Ferrère, se dit lui aussi favorable au reconfinement de La Réunion. Les villes de Saint-Pierre, Saint-Leu, et Sainte-Marie affichent des taux d’incidence supérieur à 150 pour 100 000 habitants.

"Il n’y a rien de pire pour tuer l’économie réunionnaise que d’y aller à tâtons, estime Olivier Hoarau, maire du Port. Les vacances scolaires étaient une opportunité pour instaurer un reconfinement. Très tôt, j’ai alerté et je n’ai pas été entendu. Nous devons très vite rassurer les Réunionnais dans notre capacité à stopper le virus". 

Le préfet de La Réunion, Jacques Billant, avait fixé le seuil d’un taux d’incidence de 150 cas pour 100 000 habitants à l’échelle du département pour statuer sur un éventuel reconfinement de l’île.