Le Port : " la chasse est ouverte ", Olivier Hoarau s’exprime sur les perquisitions

justice le port
olivier hoarau maire du Port 041120
©Delphine Poudroux
Olivier Hoarau, le maire du Port, a pris la parole ce mercredi 4 novembre. Il s’est ainsi exprimé sur les perquisitions menées la veille à son domicile et à la mairie du Port par les enquêteurs de la Sûreté départementale.
Au lendemain des perquisitions réalisées dans les locaux de la mairie du Port, mais aussi aux domiciles d’un conseiller municipal, Fayzal Ahmed Vali, et du Maire, Olivier Hoarau prend la parole. Il tient ainsi à donner " un éclairage factuel sur l’action des services de police et de justice ".
 

Une affaire " d’ordre privé "...

Pour le maire du Port, la perquisition menée à son domicile hier est d’ordre privé. Il explique avoir reçu la visite d’enquêteurs chez lui mardi matin, dans son appartement de rez-de-chaussée et non une villa précise-t-il, dans le cadre d’un signalement de certaines opérations financières sur son compte bancaire. Il s’agit ainsi, pour lui, d’une question " d’ordre privé ".

" Comme tout un chacun, nous ne sommes pas à l’abri de coups durs dans la vie. Et c’était mon cas, il y a quelques années, et j’ai donc fait appel à des amis et Mr Vali s’est proposé de m’aider. "

Olivier Hoarau, maire du Port


Selon Olivier Hoarau, tout cela s’est fait dans la plus grande conformité. Il affirme que les pièces comptables ont été enregistrées par les services des impôts et encaissées normalement par sa banque. Les documents ont été remis aux enquêteurs, et l’enquête suit son cours, indique-t-il.
 

… et une affaire publique

Le maire du Port et les enquêteurs se sont ensuite déplacés en mairie, explique-t-il. Et d’ajouter qu’il s’agit cette fois d’une affaire publique, " relative visiblement à l’opération d’extension du centre commercial ".

Regardez le reportage de Réunion La 1ère :
 
Le Port : perquisitions à la mairie et aux domiciles d’élus, le maire réagit

Olivier Hoarau a tenu à rappeler que ce dossier a été bouclé par son prédécesseur, précisant qu’une délibération du conseil municipal a été prise le 26 juillet 2012, la signature de l’acte de cession devant le notaire a été faite le 23 décembre 2013, la commission départementale d’aménagement commercial a donné un avis favorable en septembre 2013 et la commission nationale d’aménagement commercial s’est tenue à Paris en janvier 2014.

Il précise bien avoir été élu maire en 2014 et avoir donc hérité et traité ses dossiers. Toutes les informations et tous les documents demandés ont été fournis aux enquêteurs lors de leur visite dans les locaux de la mairie, hier.

Le conseiller municipal, Fayzal Vali, aurait également été interrogé en tant que président de l’association des commerçants de l’époque.
 

" La chasse est ouverte "

Olivier Hoarau fait un lien évident entre sa déclaration le 28 octobre dernier comme candidat à l’élection régionale.
 

" Je me suis déclaré candidat à l’élection régionale le 28 octobre dernier, et depuis une semaine, je m’y attendais, la chasse est ouverte. Et certains se jettent sans discernement sur l’épisode d’hier pour me discréditer. "

Olivier Hoarau, maire du Port


Il évoque des méthodes sans scrupule de certains, qui sont connues de tous, qui vont essayer de le salir, de l’attaquer personnellement, de le faire passer pour un « voyou » et essayer de faire diversion.
 

" Je suis un Portois et notre ADN, c’est le combat, la lutte. Et nous savons faire face aux injustices politiques et nous savons surtout relever les défis pour triompher de la médiocrité. " Olivier Hoarau, maire du Port

Olivier Hoarau, maire du Port


Et de conclure que l’instruction est en cours, il ne fera donc aucun commentaire dessus.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live