Les camions Total bloqués par des gérants de d'autres stations-service à la SRPP, au Port

consommation le port
carburant
carburant ©DR
Au Port, les camions de carburant du pétrolier Total sont bloqués devant la SRPP. Des gérants d'autres stations-service sont mobilisés, ce lundi 21 février, pour dénoncer "l'opération pouvoir d’achat" de -10 centimes menée par Total.

Depuis 8 heures et la levée de l'alerte cyclonique rouge, ce lundi 25 janvier, les camions de carburant du pétrolier Total sont bloqués par des manifestants, devant la SRPP, la Société Réunionnaise de Produits Pétroliers, au Port.

Contre la baisse de 10 centimes par litre chez Total

Ce blocage est à l'initiative du syndicat des exploitants de stations-service de La Réunion. Les manifestants dénoncent l’"opération pouvoir d’achat" menée par le pétrolier Total.

Mobilisation des autres gérants de stations

Les gérants de stations-service des trois autres marques Vito, Engen et Ola-Énergy ont donc décidé de bloquer tous les camions de carburant du pétrolier Total devant la SRPP.

Ce blocage va durer toute la journée. Les manifestants demandent à ce que cette "opération pouvoir d’achat" s'arrête immédiatement.

Depuis le lundi 14 février, Total propose cette opération d'une remise de dix centimes par litre de carburant pour ses clients, partout en France.

Une opération "pas acceptable à La Réunion"

"Cette opération n'est pas acceptable sur notre territoire, assure Michelle Félicité, chargée de mission au syndicat des exploitants de stations-service de La Réunion. Nous sommes dans un système administré, avec des prix plafonnés et fixés par la Préfecture. Vendre le carburant moins cher reviendrait à licencier des pompistes".

"Les prix fixes sont un pacte pour l'emploi" 

"Les prix fixes sont un pacte pour l'emploi", assure le syndicat qui ajoute que les autres pétroliers ne sont pas en mesure "de s'aligner sur cette offre nationale menée par Total".

Cette "opération pouvoir d’achat" menée en métropole était à l'origine destinée aux communes rurales ou de moins de 3000 habitants, en métropole.