Réforme des retraites : deux convois, des embouteillages et une opération " Port mort "

social le port
Grève contre la réforme des retraites convois Port Est dockers 200220
©Photo RB Imaz Press Réunion
Nouvelle journée de mobilisation nationale contre la réforme des retraites. Alors que le projet de loi vient d’arriver à l’Assemblée nationale, les syndicats demandent toujours son retrait. A La Réunion aussi, des actions sont menées ce jeudi 20 février.
Les syndicats maintiennent la pression sur le gouvernement. Ce jeudi 20 février, un nouvel appel national à la mobilisation contre la réforme des retraites a été lancé par l’Intersyndicale.

Une nouvelle journée d’action qui intervient alors que le texte du projet de réforme vient d’arriver en début de semaine devant l’Assemblée nationale.
 

Opérations escargot vers le Port-Est bloqué

Dans toute la France des défilés sont prévus ce jeudi. A La Réunion, deux convois ont été organisés, l’un au départ de Saint-Denis et l’autre de Saint-Pierre.
 
Grève contre la réforme des retraites convois Port Est dockers 200220
©photo RB Imaz Press Réunion
Dans la matinée, ils ont rejoint le Port Est, et les dockers qui y sont mobilisés.  Ces derniers ont en effet organisé une opération " Port mort " ce jeudi. Ces convois ont pu occasionnés d’importants embouteillages, notamment sur la Route du Littoral en direction de l’Ouest.
 
greve contre la réforme des retraites convois Port Est dockers embouteillages route du littoral 200220
©Delphine Poudroux (Réunion la 1ère)
 

La crainte d’un recours au 49.3

Alors que le projet de réforme des retraites a été présenté ce lundi devant l’Assemblée nationale dans sa version initiale, délesté des 40 000 amendements pourtant déposés, les opposants craignent que l’exécutif ne cherche à passer " en force ". Il faut dire que les premiers débats ont été parfois agités durant le premier jour d’examen.

Le recours à l’article 49.3 de la Constitution, procédure permettant l’adoption sans vote d’une loi, est craint en cas d’enlisement. Face à cette menace, Max Banon de l’Intersyndicale de La Réunion appelle donc la population à rester mobiliser.
 

En marge, la conférence de financement se poursuit

Pendant ce temps, les discussions dans le cadre de la conférence sur le financement des retraites me se poursuivent. Des échanges cependant compliqués, certains syndicats estimant " avoir beaucoup de mal à obtenir des infos précises et fiables ".

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live