Pour la première fois, un Airbus A330-200F vient à la Réunion approvisionner les tables des fêtes de fin d'année

transports
Un avion cargo emmène plus de 30 tonnes de denrées alimentaires
Un avion cargo emmène plus de 30 tonnes de denrées alimentaires ©Serge Marizy
Ce jeudi matin, un Airbus A330-200F de la compagnie CMA CGM Air Cargo s’est posé à la Réunion pour faire le plein de victuailles. A son bord, 30 tonnes de denrées pour les fêtes. L’avion est reparti avec des fruits et productions péi en direction de l’Hexagone.

C’est une première pour le fret réunionnais. Un Airbus 330-220F de la compagnie CMA CGM Air Cargo s’est posé sur le tarmac de l’aéroport Roland-Garros. L’avion était parti de Liège en Belgique, avec 30 tonnes de denrées alimentaires.

Pour la première fois, un Airbus A330-200F vient à la Réunion charger 60 tonnes de denrées pour les tables de l’Hexagone
©Serge Marizy

Elles vont approvisionner les étals de l’île pour les fêtes de fin d’année. De quoi répondre aux préoblématiques d'approvisionnement rencontrées par certaines grandes surfaces pendant les fêtes.

Un avion cargo emmène plus de 30 tonnes de denrées alimentaires
Un avion cargo emmène plus de 30 tonnes de denrées alimentaires ©Serge Marizy

Un retour quasi à plein

Mais l’avion cargo n’est pas reparti à vide. Il a été lui aussi rempli de victuailles péi. Des fruits d’abord, avec les letchis à l’honneur, mais aussi d’autres produits locaux. 60 tonnes au total de marchandises ont été chargées dans les soutes du cargo. La capacité maximale de l'A330-200F étant de 70 tonnes, les soutes étaient quasiment pleines ! L'avion a pris son envol ce jeudi en fin de matinée en direction de Paris-Charles de Gaulle.

Pour la première fois, un Airbus A330-200F vient à la Réunion charger 60 tonnes de denrées pour les tables de l’Hexagone
©Serge Marizy

D'autres vols cargo prévus

D’autres cargo doivent effectuer ces voyages en fin d’année. C’était notamment une demande des producteurs de fruits réunionnais, qui s’inquiétaient du manque de fret pour la fin d’année. La région Réunion avait annoncé le financement de plusieurs avions cargo (425 000 euros d'aides au total) pour acheminer les fruits vers l’Hexagone.